Follow us on:

Facebook Twitter LinkedIn YouTube

Archive - Election

Election législative 2016 - Les dirigeants appellent à l’Unité nationale | 12 September 2016

Les dirigeants des deux principaux partis politiques ont fait appel à l’unité nationale et à la paix.

Le chef de l’Alliance Démocratique Seychellois (LDS) Roger Mancienne, dont le parti a remporté l’élection législative tenue pendant le week-end et celui du Parti Lepep (PL), le Président James Michel se sont tous les deux prononcés dans ce sens. Les deux hommes parlaient hier matin au quartier général de la Commission Electorale à la Bibliothèque Nationale, après l’annonce des résultats.

Après les résultats provisoires annoncés en directe à la radio et télévision pendant la soirée, les résultats finaux été communiqués par le président de la Commission Electorale Hendrick Gappy. Ce dernier a également fait la répartition de sièges sur la base proportionnelle.

LDS a remporté 15 des 25 sièges directement sollicités, dans les districts suivants : Anse Aux Pins, Anse Boileau, Anse Etoile, Au Cap,  Baie Lazare, Beau Vallon, Bel Air, Bel Ombre, Grand Anse Praslin, Glacis, Les Mamelles, Mont Buxton, Mont Fleuri, Plaisance et St Louis.

Anse Royale, Baie Ste Anne Praslin, Cascade, Grand Anse Mahé, La Digue et les îles proches, Pointe Larue, Port Glaud, Rivière Anglaise, Roche Caïman et Takamaka sont revenus à PL.

Comme pour chaque 10% de voies un parti remporte un siège sur la base proportionnelle, LDS (49.65%) en est attribué quatre et PL (49.28%) aussi quatre.

M. Gappy a qualifié cette élection comme un autre pas important dans le développement de la démocratie, qu’il dit évoluer avec plus de participation de partis politiques et de l’électorat en général. En effet, dans 71 932 électeurs inscrits sur la liste électorale, 62 939 ont fait leur devoir civique. Ceci représente un taux de 87%.

Les dirigeants des deux principaux partis ont reconnu dans leur discours que les politiciens doivent désormais adopter un autre style politique en offrant leur programme et non pas en s’insultant ou en s’attaquant aux institutions, comme ça a été malheureusement parfois le cas pendant cette campagne. Cela malgré qu’elle s’est déroulée dans la paix en général.

« La campagne a été intense avec une atmosphère de compétition, mais nous avons eu deux mois d’activités dans la paix. Que ça continue comme cela dans le futur et que nous puissions montrer que nous pouvons respecter l’opinion des uns et des autres », a souligné M. Mancienne.

« Trop longtemps on a eu cette polarisation politique qui nous a mis en arrière. Maltraiter les institutions établies par la Constitution comme les juges ou l’Assemblée Nationale ne va nous emmener nulle part », a rétorqué M. Michel, en espérant que les paroles prononcées soient mises en pratiques.

Il a également déclaré qu’il acceptait les résultats de l’élection.

« La décision du peuple est suprême et mon parti respecte cette décision », a-t-il dit.

Les dirigeants parmi lesquels comptaient aussi le président du Conseil de la LDS Wavel Ramkalawan et le Secrétaire Général du PL Danny Faure se sont solennellement salués à leur arrivée et ont tour à tour applaudi tous les candidats élus. La cérémonie matinale s’est déroulée en présence d’autres cadres des deux partis, des membres de la Commission Electorale, des ambassadeurs en poste aux Seychelles ou de représentants d’ambassades, des chefs des églises catholiques et anglicanes, de quelques députés nouvellement élus, d’autres candidats et des  missions d’observations locaux et étrangers.

Premier à prendre la parole, M. Mancienne a dit que les résultats qu’il a qualifiés de « crédibles même si certaines choses peuvent être améliorées »,  marquent un moment historique dans l’histoire politique de notre pays et représentent un moment de fierté pour lui et ses collègues de l’opposition qui ont travaillé très dur pour en arriver là. Il a souligné que c’est la première fois qu’on témoigne une transition dans une des branches de l’Etat. Il a insisté que le maintien de l’ordre et de la paix était importante pour cette transition.

« La haute participation doit nous emmener ensemble dans l’unité. On a ainsi la chance de réunir le peuple et créer une base pour bâtir un pays qui rend tout le monde fier. Cette unité veut dire réunir tous les Seychellois en créant une place pour chaque personne qui pourra contribuer et emmener le pays de l’avant », a encore rajouté le dirigeant de LDS.

Il a donné son engagement pour que la nouvelle Assemblée soit une sérieuse, qui travaille en partenariat avec la branche exécutive et qui reflète la vérité en appliquant la moto choisie par son partie pour la campagne : « Fer li ou Lasanble » (Fait d’elle votre Assemblée). 

Il n’a pas manqué de remercier la presse en disant que « sans une presse ouverte et libre, il n’y aurait pas d’élections crédibles ». M. Mancienne a finalement remercié la communauté internationale pour le support accordé au processus de démocratisation des Seychelles pendant ces derniers quarante ans.

M. Michel s’est dit apprécié que son adversaire politique parle d’unité et de paix ; un langage qu’il dit avoir toujours tenu pour que les Seychellois travaillent ensemble. Il s’est également déclaré content que M. Mancienne a annoncé vouloir travailler avec le gouvernement pour le bien du peuple seychellois.

« On doit entendre ce langage de paix, d’amour et d’unité plus souvent. Je suis content que l’opposition s’engage à travailler avec le gouvernement », a-t-il fait remarquer, avant de lui demander de célébrer dans la paix. M. Michel a aussi remercié ses supporters qui ont élu leurs 10 candidats.

Le président a souhaité que dans cette démarche démocratique nous avons fait preuve de crédibilité et que nous puissions continuer à avoir l’appuie de la communauté internationale.

 

 

 

 

» Back to Archive