Follow us on:

Facebook Twitter LinkedIn YouTube

Archive - President Danny Faure

Discours de l’Etat de la Nation : Le président Faure annonce des décisions importantes | 15 February 2017

 

Le président Danny Faure a présenté hier la traditionnelle discours de l’Etat de la Nation devant les députés de l’Assemblée Nationale.

Comme prévoit la Constitution du pays, le président doit ainsi s’adresser à la nation lors de la première session parlementaire de l’année. Ce fut donc le premier discours de l’Etat de la Nation du président Danny Faure depuis qu’il a succédé à James Michel, suite à la démission de celui-ci en octobre dernier. Mais c’était la deuxième fois qu’il prenait la parole devant l’hémicycle, l’ayant déjà fait juste après sa prise de fonction.

Aussi présents étaient les membres du gouvernement, les juges de la cour suprême, les membres du corps diplomatiques et autres invités.

Comme il avait promis pendant les réunions qu’il a entamées dans les districts avec les responsables communautaires, le président Faure a hier annoncé plusieurs réformes et décisions importants qui seront entreprises par le gouvernement et touchant principalement les secteurs suivants : La famille, la lutte contre la consommation de drogue et d’alcool, la lutte contre la pauvreté, le logement, l’éducation, l’emploi, les personnes âgées, la santé, l’économie, les infrastructures, Praslin, La Digue et les iles éloignées, le tourisme, l’environnement, la justice, des amendements à la loi et à la constitution et la jeunesse. Le président de la république a précisé que ces décisions sont fondées sur les principes de justice, égalité dans l’opportunité et de justice sociale sur lesquels il met l’accent depuis sa prise de fonction.

Il a insisté vouloir continuer dans la voie dirigée par ses trois mots d’ordre : Transparence, bonne gouvernance et responsabilité. Le président a aussi renouveler l’engagement de l’exécutif de travailler avec la branche législative représentée par l’Assemblée Nationale, dans ce qu’il a appelé un autre atmosphère de dialogue et de consultation basé sur le respect mutuel et la confiance, pour que le pays continue à progresser. Dans ce sens, il a affirmé que l’Assemblée joue son rôle en ligne avec la constitution, tout en promettant que le gouvernement prendra en compte ses propositions qu’il souligne amélioreront les conditions du peuple seychellois. Il a également  renouvelé son support pour les différents comités parlementaires surtout ceux s’occupant de l’unité et de la réconciliation nationale.

« Le seule chemin vers l’avenir c’est la réconciliation nationale », a insisté le président, et « Les Seychelles sont plus grands que tout » a-t-il encore une fois voulu philosopher.  

 

La famille

Le président Faure a annoncé la création d’un Ministère de la Famille a partir du 15 mars prochain. Il a dit prendre cette décision après des consultations avec l’Assemblée Nationale, la société civile et les autorités religieuses. Pour faire face aux problèmes touchant à la famille et pour que les enfants aient une fondation solide a souligné le président, il faut avec le concours de tout le monde retourner aux valeurs morales et spirituelles.

 

La lutte contre la pauvreté

Sur ce sujet, M. Faure a dit que malgré un système en place qui couvre chaque catégorie de personnes et avec des informations sur chaque enfant depuis la naissance, on a besoin d’une coordination nationale avec une stratégie qui assure que personne n’est négligé.

 

La lutte contre la consommation de drogue et d’alcool

Le président a annoncé une reforme imminente de l’Agence Anti-drogue, la NDEA. Puisque le drogue est devenue le défis de la société qui amène plusieurs dégâts, il a insisté qu’un changement radical est nécessaire pour réduire la distribution et la demande. Pour ça, il a annoncé que le gouvernement accordera plus de ressources pour en particulier assurer des contrôles plus efficaces aux frontières.

En ce qui concerne la consommation d’alcool qu’il dit avec la drogue forment deux défis qui rongent les structures de la société, le président a fait appel à une dépolitisation du problème et à un débat à l’Assemblée Nationale sur le sujet.

 

Le logement

Constatant que la situation du logement reste parfois déplorable, le président Faure a souligné que l’approche adoptée doit refléter la hauteur de la tâche. Chaque famille il a dit, doit être assistée d’après ses besoins et doit contribuer d’après ses moyens, avec l’établissement d’une politique différente pour chaque couche de société. Il a défini comme priorité Forêt Noire dans le district de Port Glaud, Les Mamelles les bas et Corgat Estate. Avec la participation du Fond Pension, des banques commerciales et des entreprises privées par le biais de leur contribution à la communauté ou bien le système CSR (Corporate Social Responsibility), le président Faure a sorti ce qui deviendra surement le fameux chiffre 24. Il a annoncé la construction de 24 logements dans chaque des 24 districts des Seychelles ;  sauf Roche Caïman où 10 nouvelles maisons seront construites. Plus de 1500 logements seront également construits sur l’Ile Aurore.

 

L’Education

Le président a annoncé à partir d’août cette année, une réorientation du système de l’éducation qui doit refléter les besoins et les capacités de nos citoyens. Donc, plus de consultations avec les parents. Constatant que l’indiscipline résultant des problèmes sociaux emmène à son tour une baisse de résultats, il a souligné la responsabilité de tous pour ramener la discipline dans les écoles.

Comme programmes concret, il a annoncé que le projet de distribution d’ordinateur portable aux élèves s’étendra jusqu'à S1 - la première  année de secondaire - et que WIFI sera disponible dans toutes les écoles publiques à partir du troisième trimestre de cette année. Aussi, un cadre légal sera défini pour la sélection et les conditions des étudiants pour des études universitaires.

Quant au Championnat d’Athlétisme Interscolaire, il ne sera plus disputé le 18 juin. Le Ministère de l’Education choisira une autre date pour cette activité.

 

L’Emploi

« Chaque travail est important et chaque travail a sa valeur », a insisté le président Faure, en mettant accent sur la formation vocationnelle. Il a annoncé une réforme imminente de la SBFA (Small Business Financial Authority) qui offre des prêts aux Petites et Moyennes Entreprises (PME), ainsi qu’une nouvelle loi du travail.

 

 

Les personnes âgées

Vu que l’espérance de vie est passée à 74 ans et que bientôt 10 pourcent de la population aura plus de cet âge, une nouvelle politique démographique soutenable est nécessaire, a dit le président. Dans le cadre de cette politique, Il y aura des changements dans la loi qui poussera l’âge de retraite à 65 ans. Ce qui n’empêchera pas une personne de toucher sa pension de retraite à partir de l’âge de 63 ans comme c’est le cas aujourd’hui, et aussi de bénéficier d’un prêt pour la réparation de sa maison.

Quatre nouveaux terrains seront également identifiés pour la construction de nouvelles maisons de retraite.

La santé

Pour une meilleure santé, le président Faure a insisté sur un changement fondamental dans notre style de vie. Alors que le Ministère de la Santé travaille sur son système informatique, Il sera obligatoire à partir de cette année pour tous les élèves entrant en S1 de subir un contrôle médical complet. Pour les patients souffrant de maladies chroniques, leurs médicaments seront accessibles à partir de tous les centres de santé.

En ce qui concerne le traitement à l’étranger, un nouveau cadre légal sera défini dans un nouveau projet de loi.

 

L’Economie

Presque dix ans après qu’on a jeté les bases d’une nouvelle économie par le biais de la reforme macro économique a dit le président, on doit se lancer dans les prochains dix ans. Pour assurer la soutenabilité de nos programmes sociaux a-t-il continué, il faut diversifier l’économie et la rendre plus dynamique, tout en élaborant un nouveau Plan de Développement National.

Comme mesures, la Taxe sur la Valeur Ajoutée (VAT) ne sera plus appliquée sur certains produits à partir du 1er mars ; la Banque Centrale va plus faciliter la procédure de paiement par carte ; le dernier jour pour la circulation de vieux billets et anciennes pièces de monnaie a été arrêté au 30 juin ; alors que l’implémentation de la taxe progressive a été repoussée au 1er janvier 2018.

 

Les infrastructures

Comme nouveaux projets d’infrastructures qui doivent démarrer bientôt, M. Faure a annoncé l’agrandissement du Port de Victoria, l’installation d’un deuxième câble fibre optique sous-marin et une étude de faisabilité sur deux tunnels visant à améliorer la circulation sur Mahé : Un entre Cascade et Grand Anse et l’autre entre Rivière Anglaise et Beau Vallon. Le président Faure a insisté sur les bénéfices économiques qu’apporteront ces deux tunnels, s’ils sont construits.

 

Praslin, La Digue et les iles éloignées

Pour les iles proches et éloignées, le président Faure a annoncé les mesures suivantes : Revoir le fonctionnement du Fonds de Développement de Praslin (PDF) ; pas d’exportation de coco-de-mer a partir du 1er mars ; vente de parts de l’Union Estate aux habitants de La Digue ; et le transport aérien entre Mahé et les iles proches ainsi que le développement des iles éloignées ouverts à tous les operateurs seychellois.

 

Le tourisme

Le moratorium sur les grands hôtels de plus de 25 chambres sera prolongé jusqu'à 2020. Aussi, le nouveau système de classement des hôtels sera en vigueur à partir de janvier 2018.

 

L’Environnement

Pour mettre fin au vieux problème d’accès à certaines plages et que le président accepte reste un défi, il a annoncé une nouvelle loi qui permettra un accès à toutes les plages à partir de la route publique. Dans le cas où une structure bloque l’accès à la plage, le président a ordonné que toute structure soit enlevée avant juin cette année. Quant à l’accès aux iles privées, il a dit que les propriétaires de ces iles doivent être sensibilisés sur les lois existantes. Il a quand même averti que les activités sur la plage ne doivent pas être une nuisance  pour les autres. Le président a également annoncé la construction prochaine d’un village écologique à Cap Ternay.

 

La justice

Alors que la reforme de la prison continue, le président a insisté que certaines pratiques à la prison de Montagne Posée ne doivent pas continuer. Il a annoncé la fermeture définitive de la Prison sur l’ile Marie-Louise avant septembre cette année.

 

Des amendements dans la loi et la constitution

Ceux-ci concerneront le gouvernement local et l’établissement des Conseils de District, l’accès à l’information et la loi qui gouverne la Seychelles Broadcasting Corporation (SBC).

 

La jeunesse

Pour les jeunes, le président Danny Faure a annoncé une décentralisation des services, avec un nouveau programme d’encadrement à partir du 1er juillet.

 

 

 

» Back to Archive