Le 14 Juillet célébré à La Misère


17-July-2004

 

  De gauche à droite le Vice- Président Belmont et son épouse en compagnie de l'ambassadeur Fay et des invités  

 

Le N.2 de la diplomatie seychelliose, M. Sylvetre Radegonde 2ème à partir de la gauche, en conversation avec l'ambassadeur Fay et l'ambassadrice de Chine Mme Chen Meifen  Le Ministre de l'Emploi et des Affaires Sociales M. Vincent Meriton et la mairesse de Victoria Mme Florence Benstrong, au premier plan étaient au nombre des personnalités

Certes ce n'était pas la grande foule des années précédentes mais de nombreux invités venant des secteurs public et privé avaient voulu être présents à "ce 14 Juillet" dont le symbolisme dépasse les frontières de l'Hexagone.

C'est le Vice-Président de la République, Monsieur Joseph Belmont qui représentait le gouvernement à cette rencontre conviviale à la résidence de l'ambassadeur Fay où des toasts ont été portés à la santé et au bonheur des Présidents Jacques Chirac (France) et James Michel (Seychelles) ainsi qu'à l'élargissement et au renforcement des excellentes relations entre les deux pays liés par l'histoire et la géographie.


Pendant ce temps, dans la capitale française même la Grande Bretagne était à l'honneur lors du défilé militaire qui correspondait cette année au centenaire de l'Entente Cordiale entre Paris et Londres.

La musique des Royal Marines et des unités comme la "Queen's Company of the Grenadiers Guards" en uniforme de parade --tunique rouge et bonnet noir--, la "King's Troop Royal Horse Artillery" ou le "Household Cavalry Mounted Regiment" ont défilé aux côtés des unités françaises. Neuf Red Arrows de la patrouille acrobatique de la Royal Air Force ont conclu le défilé.

Sur les Champs Elysées ensoleillés, les troupes à pied ont précédé les troupes montées, un passage d'hélicoptères et le défilé motorisé. La Patrouille de France a ouvert le défilé, avant un survol d'avions de chasse et de transport.

Durant près d'une heure et demi, plus de 3 000 militaires ont défilé sous les yeux du président Jacques Chirac, du gouvernement français, et du ministre britannique de la Défense Geoff Hoon.

M. Hoon avait fait part mardi 13 juillet de "l'honneur qui nous est fait de partager ce défilé du 14 juillet avec les forces armées françaises".

Send your comment :

Name *

Email *

Comment *