Ministère de l'Education/AIF-Séminaire autour d'une méthode d'apprentissage


21-July-2004

 

La photo de famille prise lundi à l'ouverture officielle de ce séminaire d'une semaine

Depuis lundi 19 juillet, ces spécialistes de l'éducation se concertent sur la méthode d'apprentissage dite l'Approche par les Compétences dans l'éducation de base.
 
Les séances se déroulent sous la direction de Mme Annick D'Almeida qui est responsable du projet à la direction de l'Education et de la Formation technique et professionnelle de l'Agence Intergouvernementale de la Francophonie (AIF).
 
D'ailleurs à l'ouverture des travaux lundi au l'Hôtel Coco d'Or (Beau Vallon) que les organisateurs ont choisi comme cadre, c'est à Mme D'Almeida qu'il est revenu de retracer un peu l'histoire de cette méthode d'enseignement. Elle en a aussi profité pour rappeler les actions menées dans ce sens par l'AIF et ce que cette dernière attend des pays membres.

A ce séminaire d'une semaine, les participants doivent être
sensibilisés sur tous les aspects politiques et techniques qui encadrent l'application de ladite méthode.

Lorsqu'elle a pris la parole pour lancer officiellement les travaux, la Secrétaire générale de l'Education, Mme MacSuzie Mondon, a fait ressortir que le séminaire était une occasion privilégiée pour la mise en commun des savoirs et savoir-faire entre les personnes ressources et les experts. "Vous allez ainsi échanger vos expériences, approfondir vos connaissances, partager vos recherches et apporter votre expertise dan ce domaine", a-t-elle dit.
 
En effet, les sessions sont consacrées à la préparation de modules de formation, l'analyse de formation et les techniques de pédagogie dynamiques. Autant de domaines où chacun devrait décliner son savoir-faire ou son vécu.

On rappellera que le séminaire est organisé conjointement par l'AIF et le Ministère de l'Education et de la Jeunesse. Il est organisé dans le cadre du suivi du projet d'appui à l'élaboration et à la consolidation des politiques nationales en éducation de base.
 
C'est le lieu de rappeler que l'année dernière, pendant la cinquième conférence annuelle de l'éducation, le Ministère de l'Education avait déjà donné le feu vert pour l'intégration de cette méthode d'apprentissage dans le système éducatif seychellois. C'est dire que l'approche est déjà connue aux Seychelles.

 En théorie. 15 stagiaires représentant toutes les institutions post secondaires ont déjà eu les qualifications nécessaires pour mettre en pratique cette méthode d'enseignement ce, grâce à PRIMTAF 2 (Programme de Renforcement Institutionnel en Matière Technologique en Afrique Francophone), un programme de formation financé par l'Agence Canadienne de Développement Internationale) en collaboration avec le Collège de Maison neuve de Montréal, et en place depuis 2001.

Concrètement, l'Approche par les Compétences, est utilisée dans deux programmes expérimentaux au niveau post secondaire: un programme pour les guides touristiques au SHTTC et un programme en hygiène et santé publique (santé environnementale) au NIHSS (Institut National de la Santé et des Etudes Sociales).

Cependant, et comme l'a expliqué Mme Elva Gedeon, la directrice adjointe de l'Institut National de l'Education (NIE), le projet avancé par l'AIF porte plutôt sur l'application de cette approche dans  le secteur de l'éducation de base. Ce projet vient donc en complément de l'action menée par PRIMTAF 2 au niveau post secondaire.

Send your comment :

Name *

Email *

Comment *