Athlétisme : Une-deux avec Lissa Labiche, médaillée d’or du saut en hauteur au Meeting international-« L’avenir nous dira si je peux hausser la barre »


22-April-2009

Lissa Labiche : Non, je ne m’attendais pas à remporter la médaille d’or. J’avais pour adversaires deux Nigérianes – Doreen Amata et Nneka Ukuh – qui sont d’un très bon niveau. Doreen a déjà franchi la barre à 1m95, tandis que le record personnel de Neka est 1m85. Je ne pensais donc pas pouvoir les battre. Je l’ai fait et je suis contente d’avoir remporté la médaille d’or avec une barre de 1m70.

Sports Nation : Vous avez déjà fait les minima pour trois compétitions internationales cette année –  les Championnats d’Afrique d’athlétisme junior, les Championnats du monde d’athlétisme des moins de 18 ans et les Jeux de la Francophonie. Qu’attendez-vous de ces trois sorties à l’étranger ?

Lissa Labiche : J’espère terminer sur le podium aux Championnats d’Afrique d’athlétisme junior et aux Jeux de la Francophonie. Pour les Championnats du monde d’athlétisme des moins de 18 ans, ça sera plus difficile, car la compétition promet d’être rude. Mais je ne désespère pas. On verra bien ce qui peut se passer le jour de la compétition. J’espère que je serai dans un de mes meilleurs jours.

Sports Nation : Pensez-vous que vous pouvez améliorer votre record des Seychelles de 1m79 ?

Lissa Labiche : Je n’ai que 16 ans. Et j’ai encore une très grande marge de progression. Je ne doute pas de mes qualités. Mais, je dois continuer à prendre mon entraînement au sérieux et rester concentrée sur ce que j’ai à faire. L’avenir nous dira si je peux hausser la barre.

Sports Nation : Quel est votre objectif comme sauteuse en hauteur ?

Lissa Labiche : Je veux continuer à améliorer mes performances. Comme je vous l’ai dit, je veux terminer sur le podium des Championnats d’Afrique d’athlétisme junior et des Jeux de la Francophonie. Mais mon objectif majeur est de se qualifier pour les Jeux Olympiques. C’est mon rêve de participer à une édition des JO.

Sports Nation : Avant de participer au Meeting international de Maurice, vous avez participé à un stage organisé par l’IAAF au Centre international d'athlétisme de Maurice (CIAM). Pensez-vous que c’était bénéfique ?

Lissa Labiche : Bien sûr que c’était un stage bénéfique. J’ai appris beaucoup de choses, tels des exercices et des techniques de saut. Et nous nous sommes entraînés deux fois par jour.

Sports Nation : Ça vous tente d’aller vous entraîner dans un centre à l’étranger ?

Lissa Labiche : Bien sûr que oui. J’aime l’athlétisme et le saut en hauteur. Les responsables du Centre international d'athlétisme de Dakar m’ont approchée pour me faire une proposition de venir m’entraîner au Sénégal. Je dois consulter ma mère avant de prendre une décision.

Propos recueillis par G. G.

Send your comment :

Name *

Email *

Comment *