Rencontre de la CJSOI à La Réunion-Satisfaction générale à l’issue des travaux


29-April-2009

C’est M. Denis Rose, le secrétaire général de la Jeunesse, des Sports et de la Culture, qui a M. Rose a présidé la session des experts de la CJSOI à La Réunionfait cette déclaration, hier, à Sports Nation, dans une interview à son retour de La Réunion où il a présidé, du 21 au 23 avril, la session des experts de la CJSOI.

La délégation seychelloise comprenait aussi le directeur exécutif du Conseil National des Sports, M. Alain Volcère (expert sport), et le directeur exécutif des Grands événements sportifs, M. Eric Arnephie. M. Rose était aussi présent comme expert jeunesse.

« A la Réunion en 2010, les participants seront hébergés à la Cité universitaire du Chaudron en chambre individuelle. Vu que les participants sont des mineurs et pour des raisons de sécurité, il nous reste à voir si les garçons et les filles seront logés ensemble ou séparément. Une décision sera prise lors de la réunion ministérielle prévue du 7 au 9 décembre à Djibouti », a déclaré le haut fonctionnaire seychellois.

Outre la Cité universitaire du Chaudron, les experts ont visité les installations sportives de Champ Fleuri et le restaurant universitaire.

« Le Stade de Champ Fleuri recevra une nouvelle piste pour les Jeux de 2010 même si les experts pensent que l’ancienne est encore en bonne condition. Je pense que La Réunion a décidé de le faire parce que les Seychelles ont mis très haut la barre lorsqu’ils ont organisé les Jeux en 2008. C’est normal que tout le monde veuille suivre l’exemple des Seychelles », a ajouté M. Rose.

Lors de la réunion des experts, les Comores ont introduit leur candidature pour l'organisation des 8es Jeux de 2012.

Les Comoriens proposent de les organiser sur les installations sportives existantes à Moroni et à Mitsamiouli. Les trois disciplines sportives retenues sont l’athlétisme (filles et garçons) football filles et volley-ball garçons. Quatre activités de jeunesse sont également prévues.

Le comité ministériel se prononcera en décembre sur la candidature des Comores qui doivent transmettre le cahier des charges, avant le 30 juin 2009, au secrétariat permanent de la CJSOI.

La session était aussi l’occasion pour les Seychelles de présenter le bilan des derniers Jeux et des 20 ans de la CJSOI, célébrés l'année dernière.

Les experts ont également débattu les actions de formation et les compétitions sportives qui seront organisées dans toutes les îles pendant l’année 2009.

M. Rose a expliqué que certaines activités sportives n’auront pas lieu en raison des problèmes économiques que ressentent tous les pays de la zone.

« Ça coûte très cher pour que des équipes se déplacent entre les îles. Certains pays ont aussi décidé de ne pas participer à certaines activités, tel le tournoi de football féminin prévu à Mayotte au mois de juillet. Nous avons, donc, décidé que les pays de la CJSOI fassent désormais des engagements fermes lors des compétitions qui seront organisées prochainement. Cela permettra au pays organisateur du tournoi de prendre les dispositions nécessaires », a-t-il dit.

Il a cependant assuré que les actions de formation auront bien lieu cette année A noter que la CONFEJES (Conférence des Ministres de la Jeunesse ayant le Français en partage) a décidé d'accorder huit actions de formation à l'issue de la réunion ministérielle, du mois dernier, au Burundi.

G. G.

Send your comment :

Name *

Email *

Comment *