Échanges régionaux /Télécommunications-Deux cadres de la Poste en visite à Maurice


07-May-2009

"Avec tous les changements qui interviennent dans ce domaine de par le monde, nous avons pensé qu'il est mieux de venir apprendre à Maurice, qui est beaucoup plus avancée que nous. Nous allons nous servir de l'exemple mauricien et l'appliquer chez nous ", déclare M. Nolin. Il ajoute que sa collègue et lui-même sont venus voir ce qui se passe chez la Mauritius Post, surtout que cette dernière est devenue une compagnie privée il y a trois ans déjà.
Aux Seychelles, la Poste est une division du ministère des Finances.

Pour Thomas Nolin, le système postal mauricien est " très avancé et très robuste ". "Il y a un bon contrôle et un service de qualité. La Mauritius Post abat un travail formidable ", dit-il, en ajoutant qu'il est également impressionné par la motivation du personnel. "Les employés sont déterminés à amener le progrès dans leur entreprise. Ils ont un sens d'appartenance ", dit-il. Pour sa part, Mme Esther estime qu'il existe un accord mutuel "incroyable" entre la direction de la Mauritius Post et les syndicats. Pour le directeur général de la Seychelles Post, une bonne Poste doit être "sûre et fiable" et doit pouvoir susciter la confiance. Sans l'intégrité, ajoute-t-il, une Poste est destinée à échouer.

S'agissant de la Poste aux Seychelles, Barbara Esther indique que la distribution du courrier est différente à cause du relief. Les facteurs doivent marcher plus longtemps pour pouvoir distribuer le courrier dans ces îles montagneuses. La bicyclette ou la motocyclette ne peuvent y être utilisées comme à Maurice. Mais l'avantage aux Seychelles, c'est que 60 % du courrier est livré dans des boîtes postales. Les îles principales sont reliées tous les jours par avion et par bateau.

La Poste des Seychelles s'apprête, elle aussi, à faire son entrée dans le monde de la finance, comme c'est le cas de la Mauritius Post. Certains développements sont prévus à cet effet.  "Nous allons nous aussi offrir le service de transfert d'argent et lancer d'autres services tel que le commerce électronique", indique M. Nolin.

Send your comment :

Name *

Email *

Comment *