10e colloque Océan Indien VIH-Une forte délégation seychelloise à Madagascar


09-November-2011

Photo de la délégation seychelloise prise à la fin de la cérémonie d’ouverture lundi

La délégation seychelloise, qui participe au colloque, dont le thème est « Un nouvel élan dans la lutte contre le sida », est dirigée par le Commissaire de la Santé, le Dr Jude Gédéon.

Le Seychellois Callixte D’Offay, le Secrétaire Général de la Commission de l’Océan Indien, a eu ceci à dire lors de la cérémonie d’ouverture lundi matin :

« En donnant la parole aux chercheurs, aux personnes vivant avec le VIH, mais aussi aux professionnels de la santé et aux ONG qui les accompagnent dans leur combat, le colloque offre une caisse de résonance incomparable aux espoirs soulevés par la recherche et aux attentes des populations. »
M. D’Offay a ajouté que le thème « Un nouvel élan dans la lutte contre le sida » démontre que les gouvernements, les ONG et depuis 2 ans, le secteur privé, ont choisi d’intensifier leurs efforts pour traduire les politiques en actions efficientes, face à la situation préoccupante que vivent certaines populations vis-à-vis du VIH, des hépatites B et C.
En effet, les Seychelles vont saisir le colloque pour présenter les résultats provisoires de l’étude qualitative menée auprès des consommateurs de drogue injectables et des hommes ayant des relations sexuelles avec des hommes.

Maurice va refaire une enquête auprès des HSH (Hommes ayant des relations sexuelles avec des hommes), CDI (Consommateurs de drogues injectables) TDS 1 (Travailleurs du sexe) deux ans après la première enquête qu’elle avait effectuée, et Madagascar est en train de préparer une étude sur les injecteurs de drogue.

« La situation est réellement préoccupante dans la région, la prévalence dans la population générale nous a faussement rassuré, car celle des groupes les plus affectés dans certains Etats membres doit beaucoup plus nous interpeller », a expliqué Dr Renaud Ng Man Sun, administrateur du projet AIRIS-COI
Présent depuis le premier colloque de 2002, le professeur Willy Rozenbaum, infectiologue et codécouvreur du virus – VIH – fait part, comme à son habitude, des enseignements actualisés sur la prévention axée cette année sur le dépistage, le traitement et les préventions combinées.

En parallèle du colloque, la Commission de l’Océan Indien présentera un recueil unique de témoignages qui a vu le concours de cinq journalistes de l’Océan Indien relatant le vécu de cinq personnes vivant avec le VIH dans chacun des pays de la COI. Cinq personnes qui partagent le même virus dans cinq contextes différents. Ce recueil a pour titre « Un jour dans l’Océan Indien ».

« Ce genre d’initiatives nous fait rêver d’une région totalement solidaire face à la maladie. Une région qui prend soin des plus vulnérables. Une région qui consacre l’égalité de tous. Une région qui respecte la dignité de chacun. La solidarité nous permettra de l’atteindre », a affirmé M. D’Offay toujours dans son discours d’ouverture.

A signaler que la Banque Africaine de Développement, principal bailleur du projet AIRIS-COI, envisage le financement d’un deuxième projet, visant à soutenir la riposte régionale face à la propagation des maladies endémiques.

Send your comment :

Name *

Email *

Comment *