Haltérophilie-Janet Georges doit se rapprocher de l'élite mondiale


18-November-2011

L'ombre du dopage plane toujours et ce sport pourrait malheureusement perdre, dans le futur, son label Olympique. Ce serait encore une fois les plus méritants et les plus propres qui seraient pénalisés. En attendant que la Fédération internationale prenne ses responsabilités il est préférable de se focaliser sur ceux qui méritent notre respect et nos encouragements. Janet Georges fait assurément partie de cette dernière catégorie.

Notre Seychelloise possède tout d'une future grande et même très grande tant sa marge de progression est réelle! Pour cela il faut dès maintenant que Janet mette en pratique ce qu'elle a appris lors de ces championnats. Depuis l'abandon du développé, source de contestation l'haltérophilie se limite à deux mouvements qui nécessitent un travail différent. L'arraché est un exercice explosif qui dure entre trois ou quatre secondes. La barre est à soulever directement du sol jusqu'au dessus de la tête avec les bras puis les jambes tendus. La puissance, vitesse et l'équilibre parfait sont requis dans cet exercice. Les pieds, leur souplesse et la solidité musculaire jouent un rôle essentiel.

L'épaulé et jeté est ce mouvement qui permet à l'athlète d'amener la barre au niveau des épaules. Le sportif doit se redresser tout en tendant ses jambes. En deuxième phase le jeté se caractérise par une poussée des bras et des jambes dans la position de fente avant de ramener les deux pieds sur une même ligne. Bien sûr ces points de règlements sont suivis par un arbitre qui valide ou non le mouvement.

A partir de ces mouvements qui doivent être conforment au règlement il est indispensable de travailler le système musculaire et articulaire nécessaire pour accomplir ou améliorer une performance .Janet Georges qui possède déjà une excellente technique peut encore progresser en effectuant un entraînement spécifique sur le plan musculaire et articulaire. L'haltérophilie n'est pas uniquement une question de soulever des tonnes et des tonnes de fonte. Il est aussi important de travailler certains muscles en courses internes et d'autres en allongement. Les exercices de vivacité, d'explosivité sans barre, d'équilibre et d'assouplissement sont eux aussi indispensables. Le mental joue un rôle essentiel et permet d'apprendre à dompter la barre. Dans cette préparation la recherche, la volonté, la précision et ... la patience jouent un rôle important. Janet possède déjà ces qualités qui ne demandent qu'à s'épanouir.

Londres est maintenant a près de neuf mois mais il n'y pas de temps à perdre. C'est dès maintenant qu'il faut redoubler d'attention et corriger les petits défauts qui permettront de gagner les kilos, la rapprochant de l'élite mondiale.

Les épreuves de qualification Olympique prévues en mars 2012 à Nairobi au Kenya ne devraient pas poser de problèmes à notre championne qui est déjà la seconde Africaine de la spécialité derrière l'Egyptienne Esmal Mansour El Sayed.

A Londres Janet pourrait créer la surprise et apporter beaucoup de satisfactions à l'haltérophilie et au sport seychellois.

Francis Herbet

 

Send your comment :

Name *

Email *

Comment *