La Belgique préoccupée par la piraterie dans l’Océen Indien


23-November-2011

Le nouvel ambassadeur belge, M. Ouvry, lors de sa rencontre avec le Président Michel

Lors de ces rencontres avec le Président Michel et le Vice-Président Danny Faure, M. Ouvry était accompagné du consul honoraire de la Belgique à Victoria, M. Xavier Heinen.

S’entretenant avec la presse après des entretiens avec le Chef d’Etat seychellois, M. Ouvry a évoqué la solidarité qui existe entre les Seychelles, tant que pays riverain, frappé par la piraterie, et la Belgique, dont certains de ses bateaux n’ont pas été épargné par ce fléau.

Basé à Nairobi, M. Ouvry a aussi confirmé que La Belgique sollicite, depuis quelques mois, l’extradition de quelques pirates somaliens incarcérés dans la prison aux Seychelles, pour avoir été impliqués dans un assaut contre un bâtiment belge.

Il s’agit du navire « Pompeii », attaqué en avril 2009. L’attaque avait eu lieu à peine 100 miles nautiques de Mahé et constituait jusqu’alors l’acte de piraterie le plus éloigné de la côte somalienne.

M. Ouvry a toutefois expliqué que les discussions portant sur l’extradition des pirates doivent se dérouler dans un cadre légal et sont prêts d’aboutir. Il a ajouté qu’un autre groupe de pirates, extradé du Kenya, a écopé une peine de 10 ans de prison ferme, après avoir comparu devant la justice belge.

Les entretiens ont, par ailleurs, porté sur la coopération en matière économique.
L’ambassadeur Ouvry a déclaré que la Belgique a apporté son soutien aux Seychelles qui a connu un virage économique «  parfois difficile, mais quand même, avec grand succès. »

Send your comment :

Name *

Email *

Comment *