Président James Michel et Didier Robert lancent le projet ‘10 000 arbres’ sur l’île Persévérance


03-March-2012

Président Michel plante son arbre

Initié par M. Michel et le président du Conseil Régional de l’ile de La Réunion, M. Didier Robert, ce projet vise à limiter l’empreinte carbone des deux pays.

MM. Michel et Robert ont dévoilé une plaque commémorative en présence du Ministre du Développement Communautaire, de la Jeunesse et des Sports, M. Vincent Meriton, le Ministre des Affaires intérieures, de l’Environnement, du Transport et de l’Energie, M. Joël Morgan, l’Ambassadeur de France aux Seychelles, M. Philippe Delacroix, et autres officiels du gouvernement seychellois.

Étaient également présents le chef exécutif du Bureau du Tourisme des Seychelles, M. Alain St Ange, et les membres de la délégation réunionnaise qui participe au 2e Carnaval International de Victoria ce week-end, ainsi que des enfants qui habitent l’île de Persévérance.

Dans un geste symbolique, les invités et des enfants seychellois et réunionnais ont planté certaines plantes, telles le Calice du Pape et Peltophorum.

Dans son discours, M. Morgan a dit que les Seychelles vont fournir les plantes, alors que la main d’œuvre nécessaire sera financée par le Conseil Régional de La Réunion.

M. Morgan a ajouté que ce geste marque, dans le cadre de ‘l’Année de l’écologie et de la biodiversité en 2010’ et a quelques mois de la Conférence Rio+20, l’engagement commun des Seychelles et de La Réunion à atteindre leurs objectifs du développement durable.

« Nous comprenons que le lancement de cette opération ‘10 000 arbres’ s’inscrit dans le cadre du plan carbone de la collectivité réunionnaise », a dit M. Morgan.

Il a ajouté que le projet correspond également a la volonté du gouvernement seychellois de préserver son environnement naturel – plus de 50% du territoire seychellois est classé comme espace protégé – et de limiter son empreinte carbone.

M. Morgan a expliqué que la partie seychelloise s’engage à fournir en temps utile les 10 000 plantes nécessaires, étant entendu que « nous souhaitons privilégier des espèces endémiques des Seychelles, plutôt, bien sûr, que les espèces exotiques invasives qui ont tendance à gagner nos îles. »

« Dans l’immédiat, nous avons choisi de planter les premiers arbres dans ce nouveau quartier de Persévérance afin d’améliorer l’environnement et le confort de vie de ses futurs habitants, et d’allier ainsi une dimension sociale à la dimension environnementale du projet » a-t-il dit.

« En un second temps, nous pourrons sans doute envisager de l’étendre à d’autres parties des îles, soit pour lutter contre l’érosion des côtes, soit pour reboiser certaines zones arides, avec la participation des jeunes Seychellois et Réunionnais qui sont l’avenir de notre région », a-t-il ajouté.

M. Robert a dit que l’action de planter des arbres sur l’île de Persévérance accompagnée des jeunes réunionnais et seychellois est un acte pour servir la planète.

« Cette activité aide à reconstruire l’harmonie entre l’homme et la nature », a dit M. Robert.
Il a ajoute que ce fut un événement important et a félicité M. Michel pour son enthousiasme et son engagement envers cette cause.

M. Robert a dit que planter aujourd’hui un arbre, ici, sur l’île de Persévérance, c’est le symbole d’un engagement commun Seychelles Réunion pour un développement durable en faveur de notre région.

« Accompagner nos enfants, ceux de La Réunion, ceux des Seychelles, pour une même action au service de la Terre, c’est participer à reconstruire, à redonner du corps à l’harmonie entre les hommes et la nature. C’est incontestablement un moment précieux que nous partageons », a dit M. Robert.

A signaler que La Réunion vient d’être admise comme membre nouveau du Climate Group.

Send your comment :

Name *

Email *

Comment *