15 participants suivent une formation en sommellerie


17-April-2012

Photo souvenir des participants avec l’Ambassadeur Philippe Delacroix, Mlle Lépinay, M. Guitton et M. Joubert

Cette formation est offerte deux fois par semaine et durera 18 mois. Elle a pour but d’apporter aux participants les qualités pour qu’ils approfondissent leurs connaissances des différents vins.

La formation est devenue possible grâce au soutien de l’Ambassade de France à travers l’Ambassadeur Philippe Delacroix, aussi bien que d’autres collaborateurs de la STA.

Les cours qui se dérouleront à l’Académie seront dirigés par Mlle Virginie Lépinay, formatrice en œnologie recrutée de la Région Réunion.

La formation a été lancée officiellement vendredi dernier lors d’une courte cérémonie à la STA. La cérémonie s’est déroulée en la présence de M. Delacroix, des représentants des partenaires et collaborateurs de la STA, les étudiants parmi d’autres invités.

S’adressant à tous présents, M. Delacroix a félicité l’initiative pour la réalisation d’une telle formation.

« Les Seychelles accueillent des visiteurs de tous les pays du monde, alors il est important d’avoir dans les hôtels et restaurants des gens qui savent présenter et servir les vins et orienter les clients vers les vins », a dit M. Delacroix, tout en souhaitant  plein de succès aux participants.

Le président du Conseil d’administration de la STA, M. Philippe Guitton, a également félicité le responsable de la STA, M. Flavien Joubert, qui a œuvré avec acharnement pour mettre sur pied cette formation.

M. Guitton a fait remarquer qu’il y a une demande croissante pour des professionnels dans ce métier.

Il a fait part de sa confiance dans ce premier groupe de jeunes gens qu’il a décrit comme motivés et qui veulent réussir.

Il a en outre expliqué que la sommellerie présente un développement de carrière assez important avec des salaires motivants.

« Les hôtels doivent avoir des sommeliers ou sommelières, car avec eux se sont des revenus assurés en vins, car ces derniers représentent une grosse partie de la restauration », a renchéri M. Guitton.

A savoir qu’en  plus d’avoir une bonne connaissance des différents vins, les sommeliers doivent aussi être en mesure de proposer des vins aux clients, avoir une carte de vins attractive qui peut augmenter la vente de vins, entretenir les caves aussi bien que gérer l’achat des vins.

Pendant la cérémonie de vendredi, Mlle Lépinay a aussi fait une présentation des différentes unités de la formation.

Send your comment :

Name *

Email *

Comment *