Développement durable - Protection de la mangrove-Les Malgaches se mobilisent


28-June-2012

Sans prendre en compte les dégâts causés à l’environnement et la biodiversité : les palétuviers qui constituent la mangrove protègent d’un côté le littoral des assauts de la mer, de l’autre la barrière de corail en jouant un rôle de filtre.

 En 2008, suite à la visite d’une association environnementale belge, les Malgaches ont pris conscience de l’importance de cet écosystème.

 Une association communautaire des villageois, le VOI, ou Vondron'Olona Ifototra, a vu le jour, pour mieux gérer la protection et l’exploitation, raisonnée et durable, de la mangrove.

L’association, qui regroupe cinq villages et 400 membres, participe à la replantation de la mangrove tout en sensibilisant les populations.

 Le financement est assuré par le World Wide Fund for Nature (WWF), le Rufford Small Grants Foundation et une fondation belge Honko, sans oublier les recettes générées par les visites des touristes.

Afin de bien contrôler la coupe de ces arbres, le VOI emploie des gardiens, qui peuvent infliger des amendes.

 Eugène Philémon, le président, est optimiste : « Les gens savent  maintenant que les mangroves protègent une grande variété d’animaux ainsi que les côtes contre l’érosion ».

 Plus de 60 espèces d’oiseaux migrateurs traversent cet endroit tous les ans. Désormais, la fête des mangroves est célébrée le 26 juillet ; ce jour-là, les villageois se mobilisent pour une journée d’actions et d’éducation.

Send your comment :

Name *

Email *

Comment *