8èmes Jeux de la CJSOI du 9 au 16 juillet aux Comores-Entretien avec le Ministre Vincent Meriton, président sortant de la CJSOI


18-July-2012

C’était lors de la 27ème réunion ministérielle de la commission samedi dernier, a l’hôtel Le Ministre Meritond’Itsandra, à Moroni, que l’île Maurice a été confié la direction de la CJSOI.

Le point fort du mandat du Ministre Meriton restera le soutien apporté par la CJSOI aux autorités comoriennes pour l’organisation de ces Jeux. M. Meriton quitte les fonctions de président avec le sentiment du devoir accompli et l’assurance de la pérennité des travaux sous la direction du nouveau président Ritoo.

Sports Nation : M. le Ministre, après quatre ans passés à la tête de la CJSOI, comment décrirez-vous votre mandat ?

Ministre Meriton : Tout d’abord, la CJSOI restera la plate-forme qui permet aux jeunes âgés de 14 à 17 ans de la sous-région de l’Océan Indien de maintenir de bonnes relations à travers des activités sportives et culturelles, dont ils partagent également la connaissance, dans une atmosphère de l’amitié, la tolérance, le partage, ainsi que le fairplay. Durant les quatre dernières années, il y a eu beaucoup d’ateliers et des cours de formation, ainsi que des compétitions. Et nous sommes aujourd’hui très fiers de la réussite des Seychelles à la tête de cette organisation.

Sports Nation : Quels ont été vos plus grands accomplissements ?

Ministre Meriton : Le point fort de ces quatre ans de mandat est d’avoir donné la chance à l’Union des Comores d’organiser les 8èmes Jeux de la CJSOI. Comme on peut tous constater elle a bien réussi et elle a parfaitement répondu à nos attentes malgré les doutes qui planaient.

Sports Nation : A propos des 8èmes Jeux de la CJSOI, quel est votre bilan général ?

Ministre Meriton : Dans l’ensemble, c’était bien. Je suis très touché par l’ambiance qui a régné pendant les Jeux. Les pays qui avaient des doutes ont finalement salué le peuple comorien et les autorités comoriennes pour une mission accomplie. Le pari est gagné et les Comores méritent la médaille d’or pour l’organisation de ces 8èmes Jeux.


Sports Nation : Quels sont vos impressions sur la performance de l’équipe seychelloise à ces Jeux ?

Ministre Meriton : Au niveau des sports collectifs, il est évident que les autres pays se sont mieux préparés par rapport  à nous. Et comme nous savons tous, les événements qui figuraient à ces Jeux ont été décidés par le pays organisateur en tenant compte les infrastructures en place, et également ses chances de réussite. Nous avons eu une courte préparation pour les Jeux et je pense que ce résultat nous servira de leçon pour les prochains Jeux qui se dérouleront à Djibouti. Surtout si le Djibouti choisi des disciplines dans lesquelles nous ne sommes pas très forts.

À travers l’accord signé par le Ministère de l’Education et le Ministère des Affaires Sociales, du Développent Communautaire et des Sports, nous devons travailler davantage sur la formation des athlètes au niveau des écoles. Le Conseil National des Sports prendra ensuite la relève. Comme vous avez constaté, en athlétisme nous avons remporté six médailles. Les médaillés avaient tous participé au 36eme championnat interscolaire, et ils participent souvent aux compétitions organisées par la Fédération seychelloise d’athlétisme.

Send your comment :

Name *

Email *

Comment *