CJSOI-Participation seychelloise au stage de formation sur la promotion de la citoyenneté et du volontaria


02-October-2012

Ce stage d’une durée d’une semaine fait partie des activités de la CJSOI (Commission de la Jeunesse et des Sports de l'océan Indien).

Ce sont l'expert français Bruno Prochasson et Ali Bouramah de la CONFEJES (Conférence des ministres de la Jeunesse et des Sports de la Francophonie), organisme partenaire de cette formation, qui ont animé ce stage.

Ce stage a aussi vu la participation de deux représentants des six autres pays membres – Maurice, Madagascar, La Réunion, Comores, Mayotte et Djibouti.

Dans un entretien avec le journal mauricien Weekend, le secrétaire-général de la CJSOI, le Mauricien Ram Lollchand, a dit que le stage s'est très bien déroulé. Il a ajouté que ceux présents ont beaucoup appris et ce, à l'issue d'un partage d'idées et de connaissances.

M. Lollchand a ajouté que des représentants de la branche malgache de France Volontariat, association qui travaille dans ce domaine dans la Grande Ile, étaient également présents à ce séminaire de cinq jours. « Le moins que l'on puisse dire, c'est que les membres de cette association font du volontariat et du bénévolat aussi. Ils ont enclenché des projets dans la région de Tana et en dehors de la ville également. Les membres de cette association ont partagé leurs expériences et donné des indications de par leurs façons de procéder sur le terrain.

Ils connaissent très bien la réalité du terrain et je peux dire que leur intervention a constitué un gros plus à ce séminaire », a-t-il déclaré.

Le secrétaire-général de la CJSOI a précisé que le terme volontaire et bénévole a aussi été expliqué dans le sens où le premier illustre le travail effectué par quelqu'un sur une durée déterminée et ce, contre une rémunération. En revanche, le bénévole ne perçoit lui aucune rémunération et travail sur des projets d'une durée limitée.

Une visite a été organisée à l'intention des participants dans une association qui œuvre pour le volontariat. « Je dois dire que ce stage a été très positif et ce, dans tous les sens. Avec ce que les participants ont acquis, je suis sûr que cela va énormément les aider à leur retour dans leurs pays respectifs », a-t-il souligné.

Par ailleurs, Ram Lollchand a indiqué que les participants à ce stage ont travaillé à partir d'un guide de la CONFEJES édité l'année dernière. Lors de cette formation, chaque participant a eu l'occasion de mettre en avant ce qui est fait dans son pays en faveur du volontariat, du bénévolat, mais également au niveau de la citoyenneté.

A signaler que les Seychelles organiseront du 15 au 19 octobre un séminaire sur la gestion des infrastructures sportives. Deux représentants par pays participeront à ce séminaire qui sera conduit par l'expert Français Aniss Hicham.

Pour ce qui est de la partie sportive, l'île Maurice organisera un tournoi de judo, les 8 et 9 décembre au Dojo de Grande Rivière Nord Ouest.

Selon Ram Lollchand, Maurice s'est proposée pour organiser un séminaire de formation sur la lutte anti-dopage pendant la même période.

La traditionnelle Journée de la Jeunesse de l'Océan Indien sera célébrée simultanément le 8 décembre dans tous les pays membres sous le thème « Jeunesse et Créativité, Tradition et Modernité ».

Un stage de formation pour encadreur féminin en handball se tiendra du 10 au 21 décembre, à Mayotte.

A noter que la compétition de natation qui devait avoir lieu à la piscine de Roche Caïman du 14 au 16 décembre a été annulée.

Selon M. Alain Volcère, le chef exécutif du Conseil National des Sports, la direction a pris la décision d’annuler la compétition parce que seuls Maurice et les Seychelles ont montré l’intérêt de participer.

G. G.

Send your comment :

Name *

Email *

Comment *