Handball : Tournoi de la CCCOI-Début de la compétition jeudi


08-November-2012

MF Storm et Royal Queens sont parties à Maurice avec le même objectif : remporter la médaille de bronzeLes trois formations seychelloises ont fait le déplacement, tôt hier après-midi, pour Maurice et ont la lourde tâche de donner aux Seychelles sa première victoire. Mais il est quasi certain que la concurrence sera très rude entre les concurrents.

A signaler que Maurice abritera cette compétition six ans après. Selon les organisateurs, le tournoi s'étalera sur cinq jours au gymnase de Phœnix et les phases préliminaires seront disputées en deux mi-temps de vingt minutes alors que celles pour les demi-finales et finales seront de trente minutes.

Royal Queens est la seule formation seychelloise à avoir montée sur le podium de  ce tournoi devenu une compétition majeure du calendrier du handball dans la sous-région de l’Océan Indien.
Sous la houlette de l’entraîneur Emmanuel Larue, Royal Queens, anciennement Anse Royale, avait remporté la médaille de bronze en 2007 lorsque la compétition s’est déroulée au Palais des Sports de Roche Caïman.

Royal Queens et MF Storm auront pour adversaires  l'Union Sportive de Beau Bassin Rose Hill et Curepipe Starlight de Maurice, Saint-André et du FC Port de la Réunion dans le tableau féminin.

Les deux formations seychelloises ont le même objectif : viser la médaille de bronze.

« Les équipes réunionnaises sont trop fortes, alors notre seul objectif est de jouer la petite finale pour remporter la médaille de bronze », a dit Danny ‘Mathias’ Philoé, l’entraîneur de MF Storm.

Même son de cloche chez Thelma Sauzier, la capitaine de Royal Queens. « Nous n’avons pas de chance face aux équipes réunionnaises qui seront certainement à la recherche de la médaille d’or. Alors nous devons  rester concentrées  sur notre objectif qui est de remporter la médaille de bronze comme en 2007 », a dit Thelma Sauzier à Sports Nation.

Chez les hommes, Super 8 croiseront le fer avec l'Union Sportive de Beau Bassin Rose Hill et Curepipe Starlight de Maurice, Jeunesse Sportive Bénédictine et  Tampon de La Réunion.
Le coach de Super 8, Danny ‘Mathias’ Philoé, ne minimise pas les chances de son équipe face aux grandes équipes du tournoi.

« Je sais que cela va être difficile, mais je crois en mes joueurs et aux chances de mon équipe », a-t-il dit.

A noter que même si Madagascar et les Comores ont signifié leur intention de participer à ce tournoi indianocéanique, la date de leur arrivée n’avait pas été communiquée, que ce soit au comité organisateur, ou à l’Association mauricienne de handball (AMH). Ce qui laisse planer le doute sur une éventuelle participation de ces deux pays à ce rendez-vous.  « Nous sommes dans le flou en ce qui concerne la participation des Malgaches et des Comoriens. En outre, ils n’ont pas envoyé de représentants pour la formation des arbitres, qui est organisée dans le cadre du tournoi de la CCCOI  », avance le président de l’AMH, Daniel Gérard.

Les arbitres seychellois Alix Dufresne et Leeroy Samedi ainsi que ceux de La Réunion, de Rodrigues, de Mayotte et de Maurice ont participé à un stage de deux jours, dirigé par le Réunionnais Stéphane Errapa. L’objectif de cette formation qui a pris fin hier est d’uniformiser  les décisions arbitrales.

La réunion technique devait avoir lieu hier soir (à 19 heures) au gymnase de Phœnix suivi du tirage au sort du tournoi et la programmation de la compétition. La cérémonie d’ouverture est prévue ce jeudi à 10 heures, et la compétition débutera tout juste après.

A noter que la réunion de l’Association de Handball de l’Océan Indien (AHBOI) se déroulera en simultanée avec le tournoi. Les élections au sein de cet organisme retiendront l’attention lors de cette réunion plénière.

Il est bon de noter que les favoris réunionnais ont su tenir leur rang et s'imposer au final chez les hommes comme chez les filles lors de l’édition 2011.

Coté masculin, les Réunionnais de la Créssonniere avaient battu les Mahorais de l'ASC Tsingoni sur le score de 27-23 en finale. Les Réunionnaises de la Tamponnaise avaient défait les Mahoraises du Combani HC 33-16.

La composition des équipes seychelloises :
Royal Queens :
Thelma Sauzier, Mary-Rose Sinon, Marsha Radegonde, Mikella Mondon, Daniella David, Christabelle Albert, Christelle Sedgwick, Christy Albert, Natasha Belmont, Sheila Marie, Stephanie Anderson et Monica Esparon (joueuses) et Freddy Annette (entraîneur).

MF Storm : Anne Henriette, Annette Henriette, Anifa Siméon, Williana Dubois, Claire Marguerite, Marie-Claire Chetty, Marie-Claire Samynadin, Natalie Samynadin, Vanessa Barbé, Annie William et Queeny Hertel (joueuses), Danny Philoé (entraîneur), et George Robert (manager).

Super 8 : Luthard Amblavany, Alistair Amblavany, Roger Bristol, Hendrick Siméon, Robin, Bibi, Ryan Volcère, Patrick Toussaint, Selwyn Dick, Leeroy Laure (joueurs), Danny Philoé (entraîneur/joueur), et Ivan Etienne (manager).

G. G.

Send your comment :

Name *

Email *

Comment *