Seychelles/ Réunion-Signature d’une convention cadre de partenariat dans le domaine de la santé


23-November-2012

C’est le Ministre des Affaires étrangères, M. Jean-Paul Adam, représentant le gouvernement, qui a signé, récemment à La Réunion, la nouvelle convention au nom du Ministère de la Santé. Tandis que le document a été paraphé du côté réunionnais par le président du Conseil de surveillance du CHU, M. Bernard von Pin, et Mme Nassimah Dindar, Présidente du Conseil Général de l’île de La Réunion qui finance en grande partie les actions prescrite.

La signature s’est fait également en présence du préfet de La Réunion, M. Jean-Luc Marx, la directrice générale de l’Agence de Santé de l’Océan Indien (ARS) Mme Chantal de Sangly, et le directeur général du CHU, M. David Gruson.

La convention porte sur la formation des personnels de santé médicaux et paramédicaux seychellois à La Réunion, pendant une période de quatre ans.

Elle s’intéresse également à la gestion hospitalière, domaine dans lequel La Réunion apportera son appui.

Intervenant au cours de la cérémonie de signature le chef de la diplomatie seychelloise a placé l’événement dans son contexte en précisant que les objectifs que propose cette convention mettent l’accent « sur l’appui médical et paramédical, la formation dans le domaine des urgences, la gestion hospitalière, le développement de nouvelles technologies, la recherche, l’enjeu étant d’améliorer la qualité des soins et la santé de nos populations. »

« C’est dire que ces nouvelles conventions, non seulement elles participent au renforcement et au développement des compétences de notre personnel de santé, mais elles nous aident également à valoriser la qualité de la gestion de nos ressources humaines leur permettant ainsi de jouer un rôle actif dans la construction de leur parcours professionnel. Du même coup, elles propulsent les Seychelles dans une logique d’innovation et de changement permanents de son système de santé », a-t-il expliqué.

Le ministre seychellois s’est en effet réjoui du fait que c’est la population seychelloise qui sera « bénéficiaire de toutes ces avancées, qui se traduiront sur le terrain par des progrès significatifs ».

« La santé est en effet l’avenir de nos populations, l’avenir des hommes, des femmes et des enfants qui habitent nos îles. La santé, comme progrès. La santé comme vecteur de croissance, la santé comme vecteur de bien-être. Il s’agit donc d’accords qui se placent résolument dans une perspective de développement et de rapprochement entre les populations de nos deux îles », a-t-il souligné.

Les Seychelles et le Centre Hospitalier de La Réunion collaborent depuis de nombreuses années. Cette collaboration a été formalisée pour la première fois en 1992 par une convention qui a été renouvelée sans discontinuité depuis.

 

Send your comment :

Name *

Email *

Comment *