La frégate Surcouf de l’Opération Atalante en escale au Port Victoria


04-January-2013

 

La Haute Commissaire britannique, Mme Lindsay Skoll, et le capitaine de frégate Hughes Laine inspectent la garde d’honneur

Ce bâtiment de la Marine française avec 184 hommes à son bord, dont 12 pilotes et techniciens d’hélicoptère, est sous le commandement du capitaine de frégate Hughes Laine, âgé de 40 ans et qui compte une longue carrière dans la marine française.

Hier, soit la veille de son départ, Le Surcouf a reçu la visite de la Haute Commissaire britannique, Mme Lindsay Skoll, et du Chargé d’Affaires français, M. Bernard Maizeret.
 
Ils ont eu droit à une garde d’honneur avant de visiter le navire dont la passerelle de navigation et la centrale d’opération.

Ensuite, ils se sont joints à la presse pour une présentation portant notamment sur l’Opération Atalante.

Selon le capitaine Laine, l’Opération Atalante, constituée suite au déclenchement des attaques contre les navires de la marine marchande par les pirates somaliens, surveille une zone qui s’étend depuis la côte somalienne jusqu’à Madagascar.

La frégate légère furtive Surcouf au Port Victoria

L’Opération Atalante a pour mission de prévenir, de dissuader et de réprimer les actes de piraterie ; de protéger le trafic maritime entre le Golfe d’Aden jusqu’à la côte somalienne, et aussi de surveiller et protéger les actions de pêche autour des pays de la zone, notamment les Seychelles.

Le centre de commande (operational headquarters) de l’Opération Atalante se trouve à Northwood  en Grande Bretagne.

Le capitaine Laine a précisé que l’Opération Atalante dispose actuellement de quatre navires  qui patrouillent surtout le nord de l’Océan Indien, avec l’appui des avions de patrouille basés à Djibouti et aux Seychelles.

L’Opération Atalante travaille en étroite collaboration avec deux autres forces anti-piraterie. Il s’agit d’Ocean Shield de l’OTAN  et de la Coalition Maritime Force sous les commandes des Etats-Unis d’Amérique.

 La Coalition Maritime Force est basée au Bahreïn.
C’est ainsi, estime le capitaine Laine, que 4 millions de kilomètres carrés de l’Océan Indien sont quadrillés par les forces anti-piraterie avec une couverture aérienne plus régulière que possible.

Selon lui, grâce à ces efforts, ajoutés aux mesures préventives par les bateaux eux-mêmes, notamment  les équipes de protection embarquées, que les actes de piraterie ont considérablement baissés depuis ces deux dernières années.
   
A ce jour, il ne reste plus que quatre navires et 112 marins capturés en Somalie.
 
Le Surcouf est la deuxième d’une série de six unités (type La Fayette) commandées par la Marine française.

 Mis à flot le 3 juillet 1993, le Surcouf est conçu principalement pour préserver les intérêts de l’Etat Français sur les espaces maritimes outre-mer et pour participer au règlement des crises hors d’Europe.

 Ce bâtiment  de combat de premier rang  est également susceptible d‘être intégrer à une force aéronavale.
 
Il peut ainsi être amené à assurer le soutien  d’une force d’intervention ou la protection du trafic commercial, et à effectuer des opérations spéciales ou des missions humanitaires.

Il est également équipé d’un hélicoptère à son bord pour les missions de reconnaissance et d’interventions.

Send your comment :

Name *

Email *

Comment *