Andry Rajoelina renonce à la présidentielle malgache-Victoria se réjouit de cette décision


17-January-2013

Cette décision a été commentée avec beaucoup de satisfaction par le Ministre des Affaires étrangères, M. Jean-Paul Adam, qui s’adressait aux nombreux invités au lancement de la Plateforme Seychelles de l’Association Entreprendre au Féminin Océan Indien (EFOI).

 Cet  événement coïncidait avec l’ouverture d’une exposition sur les 30 ans de la Commission de l’Océan Indien (COI) à la Bibliothèque nationale (Nous reviendrons sur l’ouverture de cette exposition dans l’une de nos prochaines éditions).

M. Adam, président sortant de la COI qui a également joué un rôle déterminant dans les rencontres pour trouver une solution à la crise malgache, a déclaré qu’il accueille une telle nouvelle, qui prépare ainsi la voie à des élections crédibles dans la Grande Ile, avec beaucoup de joie.

Il a signalé que le Président James Michel, qui avait accueilli les deux dirigeants malgaches dans l’archipel l’année dernière pour des pourparlers directs, s’est aussi félicité de ce dénouement heureux.
 
M. Adam a déclaré que les réunions de Desroches et de Mahé ont eu des résultats positifs. Les efforts de la COI devraient maintenant aboutir à des élections crédibles, qui augureront un bel avenir pour Madagascar.

Parmi les invités aux deux événements on a remarqué la présence de l’ancien Secrétaire Général de la COI, M. Callixte d’Offay, de son successeur le Mauricien Jean-Claude de l’Estrac – tous deux ayant chacun joué un rôle important pour trouver une issue pacifique à la crise malgache.

Après avoir pris la décision de ne pas se présenter à la prochaine élection présidentielle, M. Rajoelina a eu ceci à dire dans un discours à la nation :

« J'ai pris cette décision après avoir murement réfléchi et consulté mes proches collaborateurs. Je tiens ma parole que j'ai donné le 12 mai 2010, de ne pas être candidat à l'élection présidentielle et je serai ici pour terminer la transition et transmettrais par la suite le pouvoir au prochain président élu.

« Je soutiens la souveraineté de Madagascar et la liberté du peuple malgache de choisir ses propres dirigeants, la liberté de décider et de trancher sur l'avenir du pays.

Nous visons l'avenir de Madagascar, ce qui est mieux pour la population malgache et nous sommes conscients de l'avenir de notre pays, c'est pour cela que j'ai pris cette décision ».

Send your comment :

Name *

Email *

Comment *