La Lettre pastorale de Carême de Mgr Denis Wiehe porte sur la réconciliation


16-February-2013

Mgr WieheCette lettre pastorale qui est publiée chaque année à cette occasion, sera lue demain (dimanche) dans toutes les paroisses.

S’entretenant avec la presse cette semaine, Mgr Wiehe a estimé que la lettre pastorale constitue une invitation à tous les Chrétiens à regarder le sacrément  de réconciliation avec des yeux neufs et à se préparer pour la Semaine Sainte et la fête de Pâques.

Il a souligné que le Carême est un temps favorable pour chercher Dieu et qu’il faut tout d’abord s’ouvrir à sa lumière et à son amour.

L’Evêque a insisté que nous soyons en paix avec nous-mêmes en acceptant ce qui nous sommes.  Il a ensuite évoqué la nécessité de l’harmonie et la bonne entente avec les autres – au travail, dans nos loisirs et dans la communauté.

« Je vous invite tous, pendant ce temps de Carême, à faire l’expérience de la tendresse infinie de notre Dieu que le sacrément de la réconciliation nous procure d’une manière  tout-à-fait spéciale », a dit Mgr Wiehe.

Il a signalé que ce sacrément porte aussi d’autres noms : sacrément de pénitence, du pardon, de la conversion, ou simplement  de la confession.

Mgr Wiehe a confirmé qu’au cours des années le nombre de fidèles allant à la confession a chuté considérablement. 

« C’est peut-être  parce que beaucoup ont de fausses idées sur la confession. Peut-être que nous-mêmes, nous nous sommes laissés trop influencer négativement par les exigences de ce sacrément et les critiques contre son utilisation. Il se peut que par manque de foi ou de conviction, nous avons laissé de côte ce don inépuisable qu’est le pardon », a dit Mgr Wiehe.

Mgr Wiehe a néanmoins souligné que Dieu seul peut pardonner les péchés.  « Si nous avons commis une faute et que nous nous tournons vers lui avec foi, avec un cœur sincère et plein de regret, Il (Dieu) nous offre son pardon. C’est ce que nous avons découvert dans l’Evangile en regardant Jésus qui vient nous offrir le pardon de Dieu. » 

A signaler que la lettre pastorale est publiée en trois langues – français, anglais et créole.

Send your comment :

Name *

Email *

Comment *