Discours sur l'état de la nation du Président James Michel- « Le travail dur est payant »


21-February-2013

Ces priorités sont une économie solide ; un emploi pour tous; un logement confortable pour tous; l’éducation; la santé; l’épanouissement de la jeunesse; le développement durable; l’ordre, la paix et la sécurité; l’Etat de droit; et le rayonnement des Seychelles sur la scène internationale.

Ces dix priorités sont en effet les axes essentiels du discours sur l'état de la nation que le Président de la République, M. James Michel, a présenté mardi après-midi devant l'Assemblée nationale aux députés qui entamaient ainsi leur première session de l'année, aux membres du gouvernement et aux nombreux invités.

M. Michel a expliqué que la construction de l’avenir de notre nation nécessite le concours d’une multitude de mains et que cette construction exige beaucoup de nous. « Chacun d’entre nous y a apporté, dans la façon qui lui est propre, sa contribution. Nous l’avons fait pour notre famille, pour notre communauté et pour notre patrie. Nous l’avons fait avec détermination, dans un esprit d’unité et de solidarité. Parce que notre avenir est tributaire de notre action individuelle et collective. Il dépend de notre dur travail. Comme les Nouvelles Seychelles dépendent de nous tous », a-t-il dit.

Il a souligné que le bilan des Seychelles en 2012 montre, en dépit de certaines contraintes et difficultés, que nous avons fait des progrès, la preuve que notre travail dur est payant. Ceci me rend encore plus confiant quant à l’année qui vient de commencer, a poursuivi M. Michel.

Le chef de l’Etat nous a rappelé que toute chose, tout projet de développement, commence par une économie solide.

Il a précisé qu’en 2012, face à la récession économique mondiale, les Seychelles ont continué à faire preuve de résilience. Et malgré la profonde récession en Europe, notre marché principal d’exportation et de touristes, nous avons enregistré un record dans le nombre de touristes que nous avons reçus, ce grâce à notre stratégie proactive, notre politique de diversification des marchés émetteurs et les nouveaux partenariats établis.

« Pour la première fois, nous avons enregistré plus de 200 000 touristes en 2012. L’industrie du tourisme emploie aujourd’hui 25% de la main d’œuvre du pays et apporte environ 26% du Produit National Brut. Au fur et à mesure que nous continuerons à attirer un grand nombre de touristes, il importe que tous les acteurs de cette industrie redoublent d’efforts afin d’améliorer la qualité des services, créer de nouveaux services qui répondent aux attentes des nouveaux marchés, créer plus d’emplois, ce pour augmenter la prospérité de notre pays. C’est seulement à travers le travail dur que nous réussirons à le faire. Cette industrie doit continuer à devenir encore plus proactive, arrêter de vivre dans le passé et la nostalgie et affronter l’avenir avec réalisme et optimisme », a dit le Président Michel avant d’ajouter que dans le domaine de l’économie, les secteurs de l’industrie et de la pêche ont continué à s’élargir.

Abordant le thème développement durable, M. Michel a dit que les Seychelles sont un leader dans ce domaine et que lorsque nous prenons la parole tout le monde nous écoute parce que nous mettons en pratique ce que nous prêchons, et nous sommes conscients des effets du changement climatique sur nous.

Le chef de l’État a ajouté que nous luttons pour la gestion durable de l’économie bleue, contre l’injustice dans la façon dont les revenus de notre économie bleue sont partagés et que nous devons multiplier nos efforts pour sensibiliser les autres pays afin qu’ils partagent notre vision et qu’ils nous rejoignent dans nos efforts  pour prendre des actions concertées. Une conférence régionale sur ce sujet doit avoir lieu bientôt aux Seychelles.

« Notre économie bleue, c’est l’ensemble de notre écosystème océanique, avec les ressources  qu’il renferme et qui peuvent produire des  bénéfices équitables et soutenables pour nous tous. Ce sont les réserves marines protégées, les pratiques de pêche durable, la gestion de l’océan qui nous protégerons de l’impact du changement climatique. L’économie bleue est l’élément principal qui nous soutient en tant que peuple », a dit M. Michel.

L’énergie renouvelable a aussi une importance capitale dans le domaine de développement durable des Seychelles et M. Michel a dit qu’elle aura beaucoup de conséquences, telles augmenter notre indépendance énergétique, réduire l’impact du prix du carburant sur notre économie, et réduire son impact sur l’environnement. 

Il a ajouté que les huit turbines seront mises en marche dans quelques mois, ce qui est un pas en avant, un nouveau départ. M. Michel a aussi précisé que notre loi sur l’énergie a pour but d’attirer des investissements dans le domaine particulier de l’énergie scolaire. 

« La prochaine grande étape dans la diversification de notre source énergétique et la consolidation de notre engagement pour l’énergie renouvelable et le développement durable, c’est l’énergie solaire. Nous en avons en abondance, et nous devons en faire plus usage. Nous devons aussi prendre les mesures appropriées pour transformer les déchets en énergie. Notre objectif à long terme est de générer plus de 25 % de notre électricité à partir de l’énergie solaire, la biomasse et les déchets. L’accord que nous venons de signer avec Clinton Climate Initiative contribuera de manière significative vers cet objectif », a renchéri le Président Michel.

Il a évoqué à cet égard que l’augmentation dans le nombre de petites entreprises dans le secteur de l’énergie renouvelable est un signe très encourageant et le gouvernement continuera à mettre en place tous les moyens possibles pour inciter le secteur privé à participer dans ce domaine important de notre économie, a-t-il ajouté.

« L’être humain et son environnement naturel est indivisible et inséparable. L’un vient en complément et alimente l’autre. Tant que nous garderons notre peuple au centre de notre stratégie de développement, tant que nous gérerons bien notre environnement et nous le préserverons pour les futures générations, nous affronterons tous les défis dans la sérénité », a-t-il rappelé.

Tag: President Michel, State of the Nation

Send your comment :

Name *

Email *

Comment *