Réunion des experts de la CJSOI à Djibouti-Les experts passent en revue l'état des lieux des infrastructures sportives


03-May-2013

Les représentants de l'Ile Maurice, de Mayotte, de La Réunion et des Seychelles ont passé en revue l'état des lieux des infrastructures sportives, la prise en charge de la restauration et les conditions d'hébergement des athlètes qui vont participer aux prochains Jeux.

Les réunions de travail se sont déroulées au Sheraton hôtel du Djibouti du 23 au 25 avril, et les Seychelles étaient représentées par le chef exécutif du Conseil National des Sports, M. Alain Volcère, et la directrice générale de la jeunesse, Mlle Fatoumata Sylla.

A sept mois de l'évènement sportif, Djibouti a présenté à cette occasion un cahier de charges « globalement satisfaisant hormis quelques contraintes auxquelles il va falloir remédier ».

Sur la visite des infrastructures, les experts ont dit qu’il y a une nécessité de réhabiliter les vestiaires du stade de football, et de vérifier si les normes internationales du gymnase du hand-ball du lycée sont valables. En ce qui concerne la piste d’athlétisme, elle est de manière globale convenable pour la compétition. Les experts sont aussi satisfaits des sites d’hébergements visités.

Le Secrétaire d'Etat djiboutien à la Jeunesse et aux Sports, M. Badoul Hassan Badoul, a rappelé à cette occasion que le comité local d'organisation reste à l'écoute des critiques constructives et suggestions objectives des experts régionaux en vue de la réussite des 9èmes Jeux de la CJSOI.

« La République de Djibouti dispose aujourd'hui des capacités logistiques et des compétences humaines qui lui permettent d'honorer ses engagements pris pour l'organisation des 9èmes Jeux de la CJSOI », a-t-il dit.

La mission de la CJSOI était à sa deuxième visite à Djibouti après celle de 2009. Djibouti organisera les Jeux de la CJSOI pour la première fois du 17 au 24 janvier, 2014.
M. Volcère a présidé la sous-commission des sports, tandis que Mlle Sylla a présidé celle de la jeunesse. Les membres des deux sous-commissions ont discuté des règlements techniques ainsi que la programmation des Jeux de 2014.

Pendant cette réunion, le Djibouti a soumis son engagement quantitatif pour ces Jeux de 2014, alors que les Comores doivent faire de même dans les jours à venir.

A signaler que les Seychelles, Maurice et Madagascar seront tous au complet à ces jeux avec une délégation de 114 personnes chacun. Ils ont tous déjà soumis leurs engagements quantitatifs. La Réunion (délégation de 72 personnes) et Mayotte (72 personnes) ont aussi déjà soumis leurs engagements quantitatifs.

La Réunion ne prendra pas part à la compétition de hand-ball féminin, alors que Mayotte ne le sera pas en masculin.
Les autres compétitions sportives inscrites au programme de ces Jeux sont l'athlétisme, le football masculin et le tennis de table.

L'Assemblée des Jeunes, le théâtre, et la partie musique et orchestre sont les activités retenues pour la partie jeunesse.

Il est bon de noter que les 9es Jeux de la CJSOI se dérouleront pour la première fois en janvier, et non pendant la période juillet-août comme cela a toujours été le cas.

Cette décision a été prise l'année dernière dans la mesure où la température tourne autour des 45 degrés en juillet-août à Djibouti, alors qu'en janvier la température oscille entre 25 et 30 degrés. 

A souligner que lors de la réunion des experts de cette semaine, les pays membres se sont penchés sur le projet d'organisation des 10èmes Jeux qu’à présenté Mayotte pour 2016 ainsi que le projet d’amendement aux règlements intérieurs de la CJSOI.

Créée en 1988 la Commission de la Jeunesse et des Sports de l'Océan Indien (CJSOI) regroupe Djibouti, les Comores, Madagascar, Maurice, Mayotte, la Réunion et les Seychelles.

G. G.

Send your comment :

Name *

Email *

Comment *