Partage de l’expression française à la Résidence de France


03-November-2015

A l’invitation de la Seychelles Broadcasting Corporation (SBC), les travaux du séminaire annuel de formation (SEFOR), du Conseil International des radio-télévisions d’expression française (CIRTEF), se sont déroulés au Centre de Conférences Internationales de Victoria à Mahé, du 28 octobre au 1er novembre 2015.

Jeudi dernier, l’ambassadeur de France aux Seychelles, Lionel Majesté-Larrouy, a ouvert les portes de la Résidence de France aux directeurs généraux et représentants des radios et télévisions francophones. L’ambassadeur a tenu à saluer Antoine Onézime, directeur général de la SBC, pour l’organisation et les travaux en cours lors de ce séminaire.

« Vous représentez 44 organismes publics de radios et de télévisions francophones. Au titre de la Francophonie, de l’amitié qui nous réunit autour de cette belle langue que nous partageons, vous êtes plus que les bienvenus, vous êtes chez vous dans cette résidence et l’ambassadeur de France que je suis, s’honore d’être, si vous le voulez bien, votre ambassadeur à tous dans ce beau pays ami », a-t-il partagé avec enthousiasme.

L’ambassadeur a rappelé que la thématique principale de ce séminaire était orientée vers la modernité des médias francophones. Celle-ci passe par le renforcement de la place des femmes dans les médias et la modernité générée par l’expansion de la diffusion numérique. Il a également insisté sur le fait que les radios et télévisions francophones devaient rester à la pointe de ces deux vecteurs de modernité.

Cet échange convivial, dans une ambiance décontractée, autour de mets français, est selon ses termes, sa contribution au succès de cette réunion de formation aux Seychelles.

Cette session aux Seychelles, est à la fois stratégique, un moment de réflexion et de partages d’expériences et surtout des opérations concrètes et des lancements de projets. Comme par exemple, des projets de collaboration, afin de créer une plateforme centrale pour le Web et les archives numériques, dont l’objectif majeur est de sauvegarder le patrimoine audiovisuel.

Lors de cet atelier francophone, des experts sont intervenus sur deux thèmes d’actualité : « Equilibre Femmes/Hommes dans les médias, source de modernité ? » et « Orientations stratégiques des médias francophones de service public dans le monde numérique ».

Un constat, aux Seychelles et dans les autres pays francophones, peu de femmes étaient présentes dans cette sphère de décision de dirigeants des radios et télévisions francophones. Que ce souhait d’équilibre « Femmes/Hommes » soit vérifiable dans le temps.

 

 

 

 

Send your comment :

Name *

Email *

Comment *