Première profession religieuse de Roméo Perry Bonne


14-September-2017

« J'ai été influencé par Dieu pour devenir un Spiritain »

 

Roméo Perry Bonne est le premier Seychellois à intégrer le groupe Spiritain et selon le père Pierre Madiela, il a fait un cheminement remarquable depuis le commencement jusqu’aujourd’hui.

Le dimanche 17 septembre en l’église paroissiale Sainte Thérèse de l’Enfant Jésus, à Plaisance, à 15 heures, aura lieu la première profession religieuse de Roméo.

Fils de Velda Bonne et  Simon Moumou, Roméo est âgé de 27 ans et est originaire du district de Takamaka.

Lui qui veut répandre la parole de Dieu a accepté de répondre aux questions du journal Seychelles NATION et nous vous présentons ses réponses.

 

Seychelles NATION : Quand avez-vous reçu l’appel pour devenir prêtre spiritain et joindre la congrégation du Saint-Esprit ?

 

Roméo Bonne : La religion fait partie de ma vie quotidienne et nous avons beaucoup prié. J'ai été influencé par Dieu pour devenir un Spiritain, pour répandre la parole du Seigneur parmi les jeunes et les personnes qui souffrent, parce que Dieu voit tout.

 

Seychelles NATION : Quelle est la mission d’un Spiritain ?

 

Roméo Bonne : Un Spiritain est d’abord un religieux. Vivant le plus souvent en communautés internationales, les Spiritains s’efforcent de promouvoir la mission de l’Eglise auprès des plus pauvres, en particulier là où l’Eglise trouve difficilement des ouvriers. Fondatrice d’Eglise, en particulier en Afrique, la congrégation continue à soutenir les Eglises par son travail et ses œuvres éducatives et sociales.

 

Seychelles NATION : Comment se sentez-vous d’être le premier Seychellois à devenir un Spiritain ?

 

Roméo Bonne : Je suis heureux, mais vraiment stressé d’être le premier Seychellois à intégrer cette congrégation. J'ai beaucoup de responsabilités à inspirer les autres, surtout les jeunes Seychellois. Je fais un cheminement remarquable depuis le commencement de ma carrière.

 

Seychelles NATION : Pouvez-vous décrire votre parcours religieux ?

 

Roméo Bonne : J’étais dans le groupe du diocèse, et le fait d’être dans une telle congrégation m'a permis d'apprendre plus sur la façon de devenir prêtre. Mais je voulais en savoir plus sur une telle vocation. Donc, en 2010, j'ai commencé ma mission de Spiritain. C’est en 2012 que je suis allé au Sénégal pendant trois ans pour approfondir mes études afin de devenir un Spiritain. Le 8 septembre 2017, j’ai terminé mes études.

 

Seychelles NATION : Qui vous a inspiré et a joué un rôle aussi important dans votre choix de carrière ?

 

Roméo Bonne : C'est Dieu qui m'a inspiré pour devenir un Spiritain, car notre travail consiste à aider les autres. Nous vivons en communauté et venons de différents pays. Avant de commencer un tel chemin, j'ai pu recueillir autant d'informations que je pouvais sur ce que fait un Spiritain dans la vie et son style de vie. C'est complètement différent de ce que je m'attendais, mais c'est une vie que j'ai choisie. Et c’est assez intéressant.

 

Seychelles NATION : Tout récemment, beaucoup de jeunes prêtres seychellois ont quitté leur ministère pour poursuivre d’autres carrières. Pourquoi pensez-vous qu'ils ont pris une telle décision ?

 

Roméo Bonne : J’aime ce que je fais. Je sais que cela ne sera pas facile, mais Dieu m’a appelé pour servir la société. Je ne dis pas que je resterai dans cette profession pendant tant d’années. J’invite donc d’autres jeunes à se joindre à cette profession.

 

Seychelles NATION : Enfin, quelle est votre vision pour la famille seychelloise?

 

Roméo Bonne : Je souhaite que les familles seychelloises deviennent plus solides. J'espère que nos enfants apprennent à un âge précoce les bonnes valeurs humaines et qu'ils inculquent ces valeurs de façon quotidienne afin qu'ils puissent vivre ces valeurs. Ils doivent également apprendre la valeur de la prière afin qu'ils commencent à prier quand ils sont petits et à le faire quotidiennement, à assister à la messe et à vivre leur vie en tant que chrétiens.

 

 

 

 

 

 

 

Send your comment :

Name *

Email *

Comment *