La COI réaffirme son appui à la feuille de route de la SADC sur Madagascar


12-June-2012

Le ministre seychellois des Affaires étrangères, M. Jean-Paul Adam, qui est aussi le président en exercice du conseil des ministres de la COI, a salué les progrès enregistrés récemment par le gouvernement de transition à Madagascar, notamment l’adoption de la nouvelle loi sur l’amnistie conformément à l’article 20 de la feuille de route.

Le Sommet de Luanda tenu le 1er juin, a reconnu des avancées dans la mise en œuvre de la feuille de route, mais note tout de même que la question du retour de l’ancien Président Marc Ravalomanana demeure une priorité.

La présidence de la COI a apporté son appui total à la proposition d’organiser dans les meilleurs délais une réunion entre le Président de la Haute Autorité de transition, M. Andry Rajoelina et l’ancien Président Ravalomanana sous les auspices de la Troïka de la SADC.

Les délégations seychelloise et mauricienne ont aussi demandé au Sommet de la SADC de faciliter la levée des sanctions contre Madagascar ainsi que le retour de la Grande Ile au sein de l’organisation.

Les deux pays ont aussi félicité la présidence sud africaine de la Troïka de la SADC pour son engagement dans la résolution de la crise ainsi que l’établissement du bureau de liaison de la SADC.

A signaler que la feuille de route qui vise à ramener Madagascar à la normalité constitutionnelle, a été signé en septembre 2011 par dix des onze parties prenantes malgaches.

Outre l’organisation de la réunion entre le Président de la Haute Autorité de transition, M. Andry Rajoelina et l’ancien Président Ravalomanana, le Sommet a aussi mandaté le médiateur de la SADC et la Troïka de l’Organe de créer un environnement propice à Madagascar pour la tenue des élections crédibles, libres et équitables.

Print