Exposition internationale de Yeosu-La Francophonie remercie les Seychelles


02-July-2012

De gauche à droite: M. Delcroix, Mme Barrak, M. Le Gall, et M. Dehaybe

La rencontre a permis à la directrice régionale de l’Organisation Internationale de la Francophonie pour l’Asie et le Pacifique, Mme Anissa Barrak, d’exprimer le soutien de l’OIF à la candidature de la ville de Liège, sur le thème « Connecter le monde pour rapprocher les hommes ».
Dans ce contexte, Mme Barrack a rappelé le rôle des Seychelles, coordinateur d’une journée de la francophonie lors de l’exposition universelle de Shanghai en 2010.

L’Ambassadeur des Seychelles en Chine, M. Philippe Le Gall, également commissaire du pavillon seychellois, a redit à cette occasion l’importance que les Etats en développement, notamment les Etats insulaires, attachent à la prise en compte par les villes candidates de leurs besoins et attentes, afin de leur permettre de participer efficacement et de manière convaincante aux expositions internationales qui ont lieu tous les 2 ou 3 ans et durent 3 mois, et aux expositions universelles qui ont lieu tous les 5 ans et durent 6 mois.

La prochaine est programmée à Milan en 2015 sur le thème « Nourrir la planète, énergie pour la vie ».

Les membres du Bureau International des Expositions, dont les Seychelles font partie se réuniront au siège de l’organisation en novembre prochain pour choisir la ville d’accueil de l’Expo 2017.

La principale rivale de Liège, Astana, au Kazakhstan, propose le thème « Energie du futur ». Les deux villes veulent attirer 5 millions de visiteurs du monde entier, 10 millions pour Yeosu mais composés à 95% de Coréens, et le reste principalement de visiteurs chinois et japonais. Shanghai avait atteint le niveau record de 74 millions de visiteurs, dont plus de 15 millions avaient découvert le pavillon des Seychelles.

Print