Jeux Olympiques du 28 juillet au 12 août, 2012 – Début des épreuves d’athlétisme-Les Fauves sont lâchés dans l’arène


04-August-2012

C’est ainsi que pour les premiers Jeux de l’ère moderne disputés à Athènes, l’athlétisme était le sport phare du programme Olympique. 116 ans après c’est toujours le cas. L’impatience est grande chez les sportifs.

La course, les sauts, les lancers de poids, du disque, et du javelot sont nés dans l’antiquité. Bien sûr la technologie a beaucoup évolué, les pistes sont passées de l’herbe à la cendrée puis au synthétique.

Les sauts sans élan ont été supprimés.  A chaque époque les champions ont toujours été adulés par les foules. Même les Etats ont utilisé leurs médaillés Olympiques pour promouvoir leur gouvernance. C’est ainsi qu’est né le dopage. Des athlètes sont certainement montés sur le podium  en trichant. Cela ne semble plus possible maintenant avec les laboratoires de plus en plus sophistiqués et les contraintes imposées aux athlètes. La suspension de Ben Johnson en 1988 a fait prendre conscience aux instances internationales, aux nations et aux athlètes qu’il ne servait plus à rien de frauder car ils ne pourraient plus passer à travers l’émaillés du filet.

 
Après Spiridon Louys le premier vainqueur du marathon en 1896, Jesse Owens quatre fois vainqueur à Berlin en 1936 (100m, 200m, relais 4x100m, et longueur), le légendaire Emil Zatopek, vainqueur du 5 000m et 10 000m et marathon en 1952, Abebé Bikila à Rome en 1960 qui annonçait l’arrivée de l’Afrique sur la scène Mondiale. Carl Lewis 9 fois médaillé Olympique, le Jamaïcain Usain Bolt déjà quatre fois champion Olympique à Pékin, peut devenir une nouvelle fois,  ce qui serait une première, l’athlète planétaire de ces Jeux avec Mickael Phelps, le nageur aux 21 médailles. 
 
Francis Herbet

Print