Président James Michel reçoit en audience des délégués des îles de l’Océan Indien


31-October-2012

Le chef d’Etat seychellois a reçu au Salon des Gouverneurs des membres de la plateforme femmes en politique de l’Océan Indien qui participent à la troisième rencontre régionale qui se déroule chez nous.

M. Michel a reçu les membres de la plateforme femmes en politique de l’Océan Indien

A signaler que la plateforme femmes en politique est installée sous l'égide de la Commission de l'Océan Indien (COI). C’est la présidente du Conseil Général de la Réunion, Mme Nassimah Dindar qui est à la tête de la plateforme régionale.

Et c’est Mme Dindar elle-même qui a conduit la délégation composée de Mme Mroudjae Moinaecha des Comores, Mme Aurelie Razafinjato de Madagascar, Mme Fatoumia Ali Bazi de la COI, Mme Mireille Martin de Maurice, Mme Marie-Thérèse Clair-Brault des Rodrigues et Mme Marie-Pierre Lloyd des Seychelles à State House.

«Le Président Michel a bien voulu nous honorer d’une réunion de travail. Nous avons abordé deux problématiques puisque nous travaillons sur la parité et l’égalité entre les hommes et les femmes au travers de la COI. Les Seychelles sont un exemple à donner à tous les pays de la zone Océan Indien puisqu’il y a des femmes dans des postes au sein du gouvernement, des femmes ambassadrices, et il y a aussi la volonté d’un travail de cohésion familiale où chacun à sa place, où la culture créole est respectée et elle est aussi le fil conducteur d’un mode de développement pour un pays », a dit Mme Dindar.

Elle a ajouté que « nous avons aussi apporté l’exemple des Seychelles dans tous les autres pays et nous avons échangé sur les bonnes pratiques que nous avons dans nos pays respectifs. »

En tant que présidente du Conseil Général de La Réunion, Mme Dindar a aussi discuté avec M. Michel d’un co-développement type gagnant-gagnant. Il y a des assistants d’éducation réunionnais qui interviennent dans les écoles seychelloises pour que les enfants apprennent à parler le français.

La Réunion a aussi reçu dans le cadre des échanges culturels la responsable de la Bibliothèque Nationale des Seychelles. Une Seychelloise est à La Réunion pour apprendre qu’est-ce que la taxidermie et le gros poisson qu’elle a taxidermisé sera bientôt dans les musés aux Seychelles, a ajouté Mme Dindar qui a été décorée, en 2006, chevalier de l'Ordre national du Mérite.

Le secrétaire général de la COI, M. Jean-Claude de l’Estrac et M. Serge Clair, commissaire de l’île Rodrigues, ont aussi été reçu par le Président Michel hier.

M. de l’Estrac a dit qu’il a passé en revue avec M. Michel, qui cumule aussi le rôle de président de la COI, les questions qui font partie du programme d’activités de la COI.

M. de l’Estrac est accueilli par M. Michel

« D’abord, le Président Michel entamera une visite de travail en novembre à La Réunion et il y aura parallèlement une conférence des ministres du tourisme des îles du sud-ouest de l’Océan Indien. D’autres sujets que nous avons abordés sont la coopération entre les îles, comment vendre les destinations sous un label commun ‘Iles Vanilles’ et comment utiliser la connexion aérienne pour favoriser le développement du tourisme pour donner une impulsion à la croissance économique.

« Nous avons aussi discuté de la desserte maritime entre nos îles qui reste un problème. Parmi d’autres projets de la COI qui intéressent les Seychelles c’est la connectivité – l’internet – par laquelle nous pouvons améliorer les échanges », a dit M. de L’Estrac qui est aux Seychelles pour participer au premier atelier régional de lutte contre le blanchiment de l’argent de la piraterie organisé par la COI.

M. Serge Claire en audience avec le chef d’Etat seychellois

Pour sa part, M. Serge Claire, qui est aux Seychelles dans le cadre de la 27ème édition du Festival Kreol, a dit que depuis que Rodrigues ait le statut d’autonomie cela lui donne la possibilité de développer des relations avec les autres îles de l’Océan Indien.

Print