La nouvelle coordonnatrice de l’Onusida aux Seychelles


27-November-2012

Le Président Michel a reçu le Dr Mulanga hier matin à State House

C’est à la Maison Quéau de Quinssy que le Dr Claire Mulanga a rencontré le Ministre Adam. Elle remplace le Dr Diallo Mamoudou.

Lors d’un point de presse après des discussions avec le chef de l’Etat seychellois, le Dr Mulanga a dit qu’elle a profité de l’occasion pour passer en revue la problématique du Sida aux Seychelles et ce que l’organisation des Nations Unies peut faire pour aider davantage le gouvernement et renforcer la collaboration pour mieux lutter contre la pandémie.

A propos du rôle de l’Onusida, le Dr Mulanga a dit qu’elle apporte un appui technique et financier aux réponses nationales des pays de la région et qu’elle travaille avec les gouvernements à travers les programmes nationaux de lutte contre le VIH/Sida, avec les sociétés civiles pour mobiliser les communautés et les différents partenaires au développement pour mobiliser les ressources.

Pour ce qui sont les travaux en cours aux Seychelles dans la lutte contre le VIH/Sida, le Dr Mulanga dit qu’elle a remarqué qu’il y a beaucoup de progrès car la prévalence est resté quand même faible mais il reste tout de même beaucoup à faire pour pouvoir stabiliser cette prévalence pour qu’elle reste toujours faible et pour ne pas avoir de nouvelles infections.

«Pour cela il faut intensifier les efforts pour que chaque citoyen connaisse son statut et faire un effort pour rester négatif et qu’on puisse prendre en charge ceux qui sont positifs », a dit Mme Mulanga.

Mais elle a souligné que le progrès est remarquable avec un nouveau cadre stratégique et  un renforcement de capacité sur le terrain.

Le Dr Mulanga a fait remarquer qu’il est maintenant question de renforcer les programmes de lutte dans les populations à haut risques.

« Sur le plan régional l’Onusida va mettre en place un programme de lutte dans la populations à hauts risques et intégrer aussi dans ce programmes des aspects de droit humains pour lutter contre la discrimination et la stigmatisation », a-t-elle ajouté.

Pour les Seychelles, elle a fait savoir que l’Onusida compte renforcer ses programmes de lutte parmi la population vulnérable dont les travailleurs du sexe, et les drogués, mobiliser les ressources externes et renforcés les capacités sur le terrain pour mettre en œuvre ces projets.

Après avoir accepté les documents de Madame Mulanga et l’avoir souhaité la bienvenue aux Seychelles dans la matinée d’hier, le Ministre Adam l’a félicité et a souligné l’importance que les Seychelles s’attachent au partenariat avec l’Onusida et comment le pays souhaite travailler davantage avec l’organisation des Nations Unis pour réaliser des programmes qui répondent aux problématiques dont font face les Seychelles aujourd’hui.

Le Dr Mulanga présentant ses documents d’accréditions au Ministre des Affaires étrangères, M. Jean Paul Adam

Comme pays membre de la Commission de l’Océan Indien(COI) qui occupe actuellement la présidence de ce groupement, les Seychelles ont beaucoup apprécié les programmes régionaux de prévention du VIH/Sida, a expliqué le Ministre Adam.

Il dit espérer travailler davantage avec Dr Mulanga à l’avenir au niveau régional aussi bien que bilatéral.

Pour sa part le Dr Mulanga a également exprimé sa joie de pouvoir travailler dans une région toute nouvelle avec des défis nouveaux.

« Nous espérons pouvoir y apporter l’appui qu’il faut », a-t-elle souligné.

Print