L’Ambassadeur Algérien fait ses adieux


22-March-2013

M. Abdelaziz Benali Cherif lors de son entretien avec le Président Michel hier à State House

Il a qualifié comme «très fructueux» les entretiens qu’il a eus avec le chef de l’Etat Seychellois.

« Nous avons passé en revue la coopération historique et traditionnelle entre l’Algérie et les Seychelles», a-t-il souligné.

Il est à noter que les relations entre les Seychelles et l’Algérie étaient très fortes pendant les années 70 et 80, mais, selon, M. Cherif, cela a un peu pâtir du fait des problèmes diverses dans toutes les régions du monde avec tous les changements intervenus au niveau de la scène internationale.

M. Cherif a expliqué que son pays est en train de chercher à donner un nouvel élan à cette relation bilatérale qu’il a souligné ne date pas d’hier.

Il a fait remarquer que l’Algérie a soutenu les Seychelles avant et après son Indépendance et les a accompagnés dans la mise en place de son système éducatif dont le service national de la jeunesse, a fourni l’aide au média national notamment la radio parmi d’autre secteurs.

A savoir aussi que l’Algérie a effacé en 2010 la dette bilatérale des Seychelles pour un montant de 6,5 millions de dollars.

« C’était un grand geste de solidarité envers les Seychelles et nous nous réjouissons aujourd’hui que la situation aille mieux », a-t-il dit.
Il s’est également réjouit que la relation algéro-seychellois est appelée à des lendemains meilleurs.

Parlant de son accomplissement comme ambassadeur, M. Cherif a dit qu’il a été « l’avocat des Seychelles auprès de mon gouvernement et l’Algérie a soutenu les Seychelles au niveau international. »
Il s’est également réjouit du développement qui a eu lieu aux Seychelles.

M. Cherif, qui est basé à Tananarive, Madagascar, a été ambassadeur de son pays aux Seychelles depuis plus de 8 ans.

Print