La Fête de la Francophonie -« Une occasion intense et significative pour les Seychelles », selon le Ministre St Ange


23-March-2013

Le 20 mars, la Journée internationale de la Francophonie, est chaque année pour les Seychelles une occasion intense et significative, un réel moment de fraternité avec les francophones des cinq continents, a déclaré le Ministre du Tourisme et de la Culture, M. Alain St Ange.

S’adressant aux nombreux invités, dont le Vice-Président Danny Faure, les ministres Vincent Meriton et Jean-Paul Adam ainsi que d’autres dignitaires et des vedettes réunis au Centre International des Conférences, il a rappelé que c’était il y a 300 ans que les premiers colons avaient débarqué aux Seychelles. Ils étaient marins, artisans, missionnaires, docteurs, paysans, fortunes ou indulgent, seuls ou en famille.

« Ils n’avaient pour bagages que leur courage, leur expérience, leur langue maternelle ou la langue de France. Il leur a fallu affronter les océans, les tempêtes, défricher et bâtir. »

M. St Ange a constaté que depuis, le vent de la volonté, de la ténacité et de la créativité n’a jamais cessé de souffler sur l’archipel où se réalisent les équilibres les plus subtiles entre tradition et modernité, entre identité et diversité, entre fierté et générosité.

En tant que vice-président de la Commission de la Francophonie, M. St Ange a souligné que l’organisme s’est doté d’une mission claire et cohérente:

. Respecter et garantir un trilinguisme équilibre, et
. Promouvoir la diversité culturelle.

Il a signalé que cette reconnaissance est importante et donne à la culture la place qui lui revient dans le progrès et le développement du pays.

M. St Ange a rappelé que l’année 2013 a commencé avec la visite de l’Administrateur de l’Organisation internationale de la Francophonie, M. Clément Duhaime, et l’inauguration du premier Espace du Livre francophone. Les dotations reçues devraient davantage donner à la Francophonie seychelloise une meilleure visibilité et surtout une plus grande efficacité.

Il a fait remarquer que les activités retenues pour marquer la Fête de la Francophonie 2013, pour ne citer que « Chantons la Francophonie » et « Café Philo » offriront au public, surtout à nos jeunes et à nos scolaires de nouveaux terrains d’échanges et de partage dont le but est de leur faire découvrir la richesse des expressions artistiques francophones afin qu’ils profitent de l’ère d’une mondialisation riche de toutes percées créatives.

Mais 2013, c’est aussi l’année au cours de laquelle, tous ensemble, nous devons nous mobiliser pour épauler nos sportifs et nos artistes sélectionnés aux prochains Jeux de la Francophonie à Nice (France) en septembre prochain.

A cette occasion, le Ministre St Ange s’est dit « très honoré de lancer officiellement au nom de la commission, deux concours scolaires.

Il s’agit d’un concours « A la découverte de notre communauté » une exposition qui a pour objectif de découvrir un aspect historique de la communauté, et du concours de « Quizz  ICOMOS », une série de questions réponses qui vise à tester les connaissances des élèves sur les faits historiques ICOMOS publiés chaque jour dans le quotidien Seychelles Nation.

Avant le Ministre St Ange, l’Ambassadrice de France, Mme Geneviève Iancu avait déclaré que les Seychelles font partie des 77 États repartis sur tous les continents qui ont choisi de se rapprocher à travers la Francophonie.

Elle a rappelé que les Seychelles ont été le premier pays à signer un « pacte » avec l’Organisation internationale de la Francophonie en 2010. Les Seychelles ont, sans surprise, mis sur pied un cours de français au cycle primaire et affiche d’impressionnants résultats au niveau du DELF (Diplôme d'études en langue française).

L’audience a, par la suite, écouté la prestation de David André dans le cadre du Grand Prix de la chanson francophone de l’Alliance Française. Il était suivi  du groupe Métis.

Après a débuté la production sur les 10 mots de la Francophonie. D’abord, il y a eu la présentation des mots de la Francophonie par l’Ecole de Mont Fleuri, suivi d’un sketch préparé par 5 élèves de l’Ecole Française.
Il a eu ensuite un poème « Mes Sentiments » de Kelly Barbé de l’Ecole de Beau Vallon, suivi d’un sketch  préparé par 3 étudiants de l’Université des Seychelles.

Le concours Grand Prix de la chanson a poursuivi avec les prestations de Mozianne Dugasse, Serge Low-Hong, Sherille Clarisse et Terence Gomme.

On a entamé ensuite la deuxième partie de la production sur les 10 mots de la Francophonie. Un Sketch préparé par les élèves de l’Ecole Française, suivi d’une histoire triste, un texte  de Caleb Vadivello de l’Ecole primaire de La Rosière, et le poème  « Un coup de foudre »  de Christy Salomon de l’Ecole Rivière Anglaise.

Le duo Emmanuel Perreau et Tania Jeremie ont ensuite entonné  Mon Cœur te dit que je t’aime.

Print