Trois accords entre les Seychelles et La France/Réunion-Triple signature pour un partenariat plus étroit


12-July-2013

Photo de famille après la signature des accords : De gauche à droite : Mme Dindar, M. Robert, le Président Michel, M. Marx, Mme Iancu et M. Adam


Les trois accords sont un plan d’actions 2013-2015 de l’Accord-cadre renouvelé en 2011, une Convention de coopération en matière de sécurité, et une Convention dans le domaine des énergies renouvelables.

Les trois accords ont été signés du côté seychellois, par le ministre des Affaires étrangères, M. Jean-Paul Adam. L’accord sur la sécurité a été signé du côté réunionnais par le Préfet, Monsieur Jean-Luc Max.

L’accord cadre a été paraphé par le Préfet de La Réunion, Monsieur Jean-Luc  Marx, l’ambassadrice de France aux Seychelles, Mme Geneviève Iancu, le président du Conseil régional, Monsieur Didier Robert, et la présidente du Conseil général, Mme Nassimah Dindar.

L’accord de coopération sur des énergies renouvelables a été signé du côté de La Réunion par Monsieur Alin Guezello
La cérémonie s’est déroulée  en présence du Président James Michel qui était en visite officielle de 2 jours à La Réunion. M. Michel s’est félicité de cette triple signature.

« Je me félicite de la signature de ces accords, car ils donnent lieu à de multiples projets conjoints dans les domaines de la santé, du développement durable, de la jeunesse et des sports, de l’éducation, de la culture et du tourisme, ainsi que la sécurité et le développement des énergies renouvelables. Je me réjouis surtout de la vitalité de nos relations qu’elles traduisent et j’aimerais surtout mettre en valeur notre volonté commune de poser de nouveaux jalons visant à impulser et dynamiser davantage nos échanges », a-t-il dit.

La convention sur l’énergie est un nouveau partenariat entre la Seychelles Energy Commission (SEC) et l’agence régionale SPL énergies Réunion. Les thématiques du soutien de cette dernière, sont les Stratégies Energie, Planification, Production Energie, Efficacité Energétique, Observation Energie, Sensibilisation, Communication et formation.

C’est un accord valable de 2013 à 2014 inclusivement, qui permettra aux Seychelles, via la SEC, de bénéficier d’un soutien technique au sein de la zone Océan Indien, d’effectuer un transfert de compétence entre La Réunion et les Seychelles, de définir ses objectifs énergétiques et de développer des échanges commerciaux entre les deux îles.

En ce qui concerne la convention sécuritaire, un groupe de contact formalisera la mise en œuvre de cet accord, dans les domaines de la sécurité intérieure, la sécurité civile, la sécurité sanitaire et la sécurité maritime.

« Nous remercions La France de son engagement dans le combat contre le fléau de la piraterie, et je salue particulièrement les efforts fournis par les Forces Armées du zone Sud de l’Océan indien (FAZSOI) qui ont été très présentes lors des diverses opérations dans l’Océan Indien », a déclaré à ce sujet le Président Michel.

Étaient également présents aux cérémonies de signatures : le Ministre du Tourisme et de la Culture, M. Alain Saint-Ange, le Préfet de La Réunion, M. Jean-Luc Marx, l’Ambassadrice de France aux Seychelles, Mme Geneviève Iancu, l’Ambassadeur délégué à la coopération régionale dans la zone Océan Indien, M. Philippe Leyssene, Ambassadeur des Seychelles auprès des Comores, Madagascar, Maurice et Envoyé spécial auprès de La Réunion, M. Callixte D’Offay et le président de l’aviation civil de Seychelles, M. David Savy.

Print