Callixte d’Offay élevé au grade de Chevalier de la Légion d’Honneur-• Président Michel félicite son conseiller


16-July-2013

M. d’Offay recevant le grade de Chevalier de la Légion d’Honneur des mains de l’Ambassadrice de France, Mme Geneviève Iancu

M. d’Offay a reçu la distinction honorifique des mains de l’Ambassadrice de France, Mme Geneviève Iancu, à Eden Island dimanche soir lors des festivités organisées pour commémorées de la Révolution Française (Lire l’article intitulé Journée nationale française commémorée à Eden Island).

M. Iancu a déclaré que la réception des insignes de la plus haute distinction attribuée par la République française, le grade de Chevalier de l’Ordre de la Légion d’Honneur à la date symbolique du 14 juillet, donne une dimension particulière à la fête et vient combler une carrière diplomatique bien réussie. Elle a souligné que la décoration est la reconnaissance de différentes actions diplomatiques qu’a menées M. d’Offay dans le cadre de différentes fonctions qu’il a occupées, comme ambassadeur à Paris et d’autres capitales européennes, à l’Unesco, à l’Organisation Internationale de La Francophonie, à l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) et comme Secrétaire général de la Commission de l’Océan Indien (COI).

Parmi les actions remarquables de l’ambassadeur d’Offay, l’ambassadrice de France a cité la promotion de la paix et la démocratie, comme la médiation menée actuellement à Madagascar dans le cadre d’une mission de la COI et de la SADC, la lutte contre la piraterie maritime et la consolidation de la légitimité de la COI sur la scène internationale.

« Pour toutes ces raisons, au nom du Président de la République, nous vous faisons chevalier dans l’ordre national de la légion d’honneur », a déclaré Mme Iancu.
C’est avec les mots suivants que M. d’Offay a réagi :

« C’est naturellement avec honneur que j’accepte cette insigne. Cette haute distinction honore ma personne mais surtout la diplomatie de la nation seychelloise toute entière. J’ai eu cette chance extraordinaire d’avoir servi pendant quinze ans comme ambassadeur à Paris et au sein de la Francophonie, l’Unesco et la COI. Je souhaite remercier le Président Albert René qui m’a nommé ambassadeur à Paris et le Président James Michel qui m’a proposé comme Directeur général de la COI. Je suis également content d’avoir servi sous la direction inouïe du Ministre Jean-Paul Adam. Je remercie la France pour avoir reconnu le travail au niveau des relations bilatérales et multilatérales que j’ai accomplis. Je continuerai à défendre les valeurs de la francophonie et du trilinguisme et la bonne relation entre les Seychelles et la France ».

Suite à cette décoration, le Président James Michel, a adressé à son conseiller, un message de félicitations dans lequel il écrit, entre autres : « C’est avec un très grand plaisir que j’ai appris la nouvelle de votre élévation ...Une distinction de cette importance est bien due à un cadre seychellois honnête et sérieux comme vous et qui, pendant toute sa carrière, n’a fait que montrer les plus brillantes capacités. »

Le Président Michel ajoute que cette distinction prestigieuse de la plus haute décoration honorifique de la France fait la fierté de tous les Seychellois et constitue une juste récompense de la carrière remarquable de M. d’Offay dans la diplomatie seychelloise.

« Je me réjouis de cette décoration et j’en tire une grande fierté d’abord, parce que vous la mériter, ensuite parce qu’elle honore vous et vos proches et, au delà, toutes les Seychelles dont elle traduit l’amitié et la proximité avec la France. Pendant toute votre carrière vous vous êtes consacré au renforcement de cette amitié et aujourd’hui vous en êtes récompensé. Une récompense qui rejaillit sur nous tous », souligne le Chef de l’Etat seychellois dans son message.

Quant au Ministre Adam, il a adressé ses félicitations à M. d’Offay et a remercié La France, par le biais de son ambassadrice, pour la décoration.
« La fête s’imprime d’un cachet spécial car vous offrez une de vos plus prestigieuses décorations à l’un des nôtres », a-t-il  dit.

D’après les critères établis, pour être admis dans l’ordre de la Légion d’honneur, une personne doit justifier d’au moins 20 ans de service assortis de mérite éminent. Ce qui veut dire, être irréprochable dans son métier, faire quelque chose en plus qui distingue et sort de l’ordinaire, être créatif et donner aux autres en général.

L'Ambassadeur d'Offay est la seconde personnalité seychelloise à avoir reçu cette décoration honorifique de l'Etat français.

En 2007, Madame Sylvette Pool, en sa qualité de Ministre des Arts, de la Culture et des Sports de l’époque, avait été également élevée au grade de Chevalier de l’Ordre National de la Légion d’Honneur, par décret du président de la République Française.

Print