Follow us on:

Facebook Twitter LinkedIn YouTube

Domestic

Une visite à la mairie de Berneval Le Grand – Le Petit-Caux s’imposait | 13 August 2019

                                                                                                                                                                                              C’est là où tout a commencé !

 

Le Consulat des Seychelles en Normandie n’était pas encore sur les rails de la coopération qu’il mène actuellement mais l’archipel faisait déjà parler de lui dans cette région.

La municipalité de Berneval Le Grand fût la première commune de Normandie à développer des relations avec les Seychelles. Depuis dix ans, Patrice Philippe, l’infatigable maire de la ville, son épouse Pascale et Alain Duc le premier adjoint ont réalisé des actions remarquables en faveur de l’amitié entre les Seychelles et la Normandie.

Le chanteur Dave Sinon s’est produit plusieurs fois dans les fêtes de quartier et devant les cafés et restaurants de la commune. Nous nous souvenons d’une soirée historique où toute la ville dansait sur la pelouse du terrain de football après avoir dégusté les spécialités normandes.

Vincent Meriton à l’époque, Ministre des collectivités locales, des solidarités et des sports s’est déplacé pour rencontrer les seize maires de la communauté de communes après avoir assisté à la célébration des cinquante ans de l’association des Amis de l’Océan Indien. SE Bernard Shamlaye, ambassadeur à Paris et Renette Nicette la première conseillère ont également été reçus dans cette magnifique Mairie où trône des souvenirs de l’archipel.

En effet « Monsieur le Maire », Patrick Martin, Maire du Petit Caux et leurs épouses connaissent bien notre archipel.

Tous les Seychellois en visite en Normandie sont systématiquement reçus à Berneval Le Grand pour y être intronisés citoyens d’honneur.

En octobre dernier SE Sylvestre Radegonde Ambassadeur des Seychelles à Paris et Ralph Agrippine le ministre conseiller ont visité la centrale nucléaire de Penly et un centre performant de traitement des eaux. Comme à chaque fois nos deux diplomates furent enchantés de leur séjour.

Des basketteurs, des joueurs de tennis de table, la marcheuse Anna Barra et Francis Remie, le responsable des sports populaires au sein du Conseil National des Sports goutèrent aux joies de se trouver dans cette petite ville très dynamique. De grands écrivains comme Oscar Wilde et André Gide et les peintres Auguste Renoir et Camille Picasso, résidèrent dans cette commune qui possède un passé chargé d’histoire.

 

Une ville hyper dynamique orientée vers les Seychelles

 

Chaque année, le 19 août les anciens combattants de la dernière guerre mondiale, notamment les Canadiens, véritables sauveurs de cette région dieppoise se déplacent pour fêter la libération de la ville. D’ailleurs une stèle a été érigée en bordure de la falaise afin de rappeler la grande bravoure des soldats canadiens.

La grande organisation de la municipalité fût réalisée en 2014 lorsqu’elle a reçu la délégation de six filles et six garçons participant au festival mondial des enfants avec comme encadrants l’Ambassadeur Erna Athanasius, Lala Accouche qui vient d’être nommée Ambassadeur et Bennett Accouche qui avait mis en place, les danses et les ballets réalisés en spectacle par les enfants. Aujourd’hui encore toute la ville en parle encore avec beaucoup d’émerveillement.

Georgie Nicette, le manager des activités pêches des Seychelles, et Brigitte Joubert, la directrice adjointe de l’Académie du Tourisme, ont été accueillis avec beaucoup de ferveur par Patrice Philippe le Maire, Alain Duc le Premier Adjoint et Karine Marquet la secrétaire générale. La grande médaille de la ville fût remise à nos deux Seychellois. Philippe Belletre un producteur de cidre de la ville a offert le fameux Calvados, fabriqué par ses soins, qui fait, au même titre que le Takamaka aux Seychelles, la réputation de la Normandie. Avant de se séparer, une visite au foyer municipal a permis de découvrir un atelier cuisine créé par Pascale, l’épouse du Maire.

Chaque mois une quinzaine de femmes se réunissent afin de se perfectionner ou d’apprendre les recettes culinaires.

D’ailleurs des plats seychellois sont au programme de ce club qui a décidé de diversifier la réalisation de ses recettes avec un réel plaisir.

Le sérieux et l’ambition de réussir nous ont fait penser, en voyant ces dames que l’examen de fin d’année en vue de l’obtention d’un diplôme d’Etat était proche. Que c’est beau l’enthousiasme ! Il n’y a pas d’âge pour apprendre et se divertir en travaillant.

 

Francis Herbet

More news