Follow us on:

Facebook Twitter LinkedIn YouTube

Sport

Football Une équipeféminine de football des Seychelles en Normandie du 17 au 31 août 2019 Un déplacement pour découvrir, apprendre et se perfectionner | 22 August 2019

En novembre dernier l’association des Amis des Seychelles en relation avec le Consulat basé à Rouen en Normandie avait proposé un partenariat avec la fédération seychelloise de Football. Après différents échanges, il a été décidé de donner la priorité au football féminin. Cela tombait bien puisque la France accueillait en juin et en juillet les phases finales de la Coupe du monde. La ville du Havre, l’un des plus grands ports de France a reçu l’organisation de sept matches de poule de qualification jusqu’aux quart de finale.

Cette manifestation a connu un succès exceptionnel s’étant traduit par des stades pleins et une foule de spectateurs enthousiastes ayant pour la plupart découvert une discipline sportive ouverte aux femmes qu’ils connaissaient à peine. Bien sûr la couverture médiatique a permis de mettre en lumière les prouesses physiques et techniques de ces joueuses venues des cinq continents. Comme toujours en pareil cas les fédérations et les clubs de la planète ont pu bénéficier de cet élan pour enregistrerles candidatures nouvelles qui font grossir les effectifs. Grâce à cette Coupe du Monde les barrières ethniques et religieuses sont tombées de façon spontanée. De ce fait, même si l’on joue aux États-Unis, au Brésil, en Russie, en France, ou en Scandinavie… il est possible de voir des jeunes filles évoluer en culotte courte et maillot découvert et les cheveux au vent. Quels progrès fantastiques ! Le football féminin serait-il devenu un vecteur de paix sociale ? Certainement ! car des pays intégristes ont ouvert la porte des stades aux femmes non accompagnées du mari ou du frère et peuvent applaudir l’équipe de leur choix en toute liberté sans risque d’être chassées des tribunes.

 

Les filles de moins de 17 ans à Rouen, Petit Quevilly et au Neubourg

 

Aux Seychelles ce phénomène médiatique et populaire s’est répandu dans tout l’archipel. Une équipe de filles de moins de 17 ans a été sélectionnée pour ce déplacement en terre Normande et parmi elle nous trouvons des jeunes sportives des quatre coins de Mahé, de Praslin et de la Digue. Dix-huit filles âgées de 12 à 16 ans sont accueillies à Rouen par le club Rouen Sapins football club.

Cette association dynamique possède des animateurs et éducateurs de grande qualité comme SaidBengalla, Salah Bengalla, Samy Bougern, TewfikDjeddi, Hamidou Diallo et Bruno Correa qui connaissent bien le sport Seychellois puisqu’ils sont souvent impliqués dans la préparation des équipes de l’archipel, qui viennent se préparer en Seine Maritime pour les Jeux des îles, Jeux de la Francophonie, d’Afrique et même les compétitions mondiales et Olympiques.

Bien sûr, comme il se doit pourtousles invités de marque, le ciel normand a offert son cadeau de bienvenue avec une agréable pluiefine comme seule cette région sait en distiller de façon régulière et spontané.

Le MinistreConseiller Ralph Agrippine avait réussi à trouver quelques instants dans un programme hyper chargé pour saluer ses jeunes compatriotes et de leur assurer du parfait soutient des autorités seychelloises.

La glace a été rompue facilement et pour la journée inaugurale les rouennaises et seychelloises ont tracé une piste de danse improvisée afin de se rapprocher et defaire plus rapidement connaissance.

Au cours de la semaine des entrainements variés se déroulent à Rouen puis à Petit Quevilly. Dans cette dernière ville nos jeunes joueuses, en dehors du fait qu’elles effectueront plusieurs séances de travail technique avec les entraineurs du club local de l’Union Sportive quevillaise, elles rencontreront Arnaud Larue qui fût de la merveilleuse épopée de 2011 ou les joueurs de l’USQ demi-finaliste de la Coupe de France de Football effectuèrent deux matches et plusieurs séances d’initiation pour les jeunes d’Anse Royale. Les joueursquevillais dix ans après, parlent toujours en termes élogieux de ce déplacement qui les a marqués à jamais. Il est vrai que l’accueil et les visites touristiques proposées furent mémorables.

Lors de la seconde partie du séjour en Normandie, les jeunes seychelloises seront reçues au Neubourg dans le département de l’Eure, Carole Levasseur, l’animatrice du club a réussi à former un groupe dynamique qui réalise une importante promotion pour le football dans toute cette région agricole. Le terrain de sport est situé dans un complexe qui comprend un champ de course pour chevaux, un vélodrome et des terrains permettant la pratique de la plupart des sports collectifs. Carole Levavasseur et son équipe recevront nos jeunes seychelloises pour apprendre et se perfectionner. Le but de ce voyage est avant tout de préparer l’avenir et de créer un véritable « Team Seychelles » qui peut aspirer à monter dans la hiérarchie du football féminin dans l’Océan Indien et en Afrique.

 

Francis Herbet

More news