Follow us on:

Facebook Twitter LinkedIn YouTube

Presidency

Visite de courtoisie de la délégation de l'UE au Président Faure à la State House | 30 November 2019

Visite de courtoisie de la délégation de l'UE au Président Faure à la State House

Une délégation de haut niveau sortant de l'Union Européenne est dans le pays dans le cadre des discussions du 7e Dialogue Politique Union Européenne-Seychelles et a rendu hier matin une visite de courtoisie au Président Danny Faure à State House.

Dirigée par l’Ambassadeur de l'Union Européenne (EU) auprès des Seychelles, M. Vincent Degert, les membres de la délégation ont discuté sur les moyens pour renforcer le partenariat entre l’UE et les Seychelles qui date de plus de 42 ans. Les deux partis ont aussi fait un tour d’horizon de leur coopération.

« C’est un partenariat qui date de longue date et est très solide mais il y a des nouveaux défis auxquels il faut se préparer’’, a souligné M. Degert lors d’un point de presse après leur discussion avec le chef de l’Etat seychellois.

Le Président Faure et l’Ambassadeur Degert ont aussi discuté sur le renforcement des capacités institutionnelles, dont celles de la Commission d’Anti-Corruption et le Procureur général, qui ont reçu cette semaine un soutien financier de l’EU.

Afin de mieux adresser les nouveaux défis, M. Degert a déclaré que jeudi le Parlement Européen a adopté une résolution sur l’urgence climatique qui est une réalité dans le monde entier aussi bien qu’ici aux Seychelles. Il a donné l’exemple où les inondations un peu anormale sur les côtes par rapport à ceux qu’on avait connu dans le passé. « Le changement climatique est une réalité, il faut s’adapter, il faut combattre ce changement. Il faut qu’ensemble avec les Seychelles nous puissions, dans une manière concrète, sur la scène internationale, travailler sur les questions environnementales comme le traitement des déchets entre autres », a dit M. Degert.

La délégation a également fait une réflexion autour des infrastructures à mettre en place pour l’avenir notamment pour le développement du commerce, du tourisme, pour le redéveloppement du Port de Victoria dont un gros investissement est envisagé.

« C’était donc l’occasion de tout revoir avec le président pour identifier les défis par rapport à la mise en œuvre de cet investissement stratégique. C’était aussi l’occasion de parler de la gestion financière, les enjeux autour du trafique de drogue et contre le terrorisme et le blanchiment. Un des grands défis du monde moderne sur lequel l’UE est très engagé ! Parmi les autres grand défis se trouvent la coopération régionale, la sécurité et la stabilité de l’océan Indien, la protection contre la pêche illégale entre autres », a souligné M. Degert.

« On a fait un tour d’horizon extrêmement complet de notre coopération, la renégociation de notre partenariat – post-Cotonou entre l’UE et les pays d’Afrique. L’Afrique est une priorité pour l’UE et il est important de savoir comment renégocier ce partenariat, qu’est-ce qu’on va prévoir pour les sept années à venir, sont des défis qu’on va devoir affronter ensemble », a souligné M. Degert. Il a terminé son interaction avec la presse en disant que les discussions avec le Président Faure étaient très riches.

 

Marie-Anne Lepathy

More news