Follow us on:

Facebook Twitter LinkedIn YouTube

National Assembly

Réactions de la population après le SONA | 22 February 2020

La population demande plus d’explications sur les différentes mesures

 

Comme d’habitude nous avons fait une tournée à la rue Bazar à Victoria pour tâter le pouls de la population après l’adresse de l'état de la Nation par le Président Danny Faure jeudi dernier.

L’annonce que les autobus de la SPTC auront bientôt le wifi a fait le buzz. Sur les réseaux sociaux, les gens ne cessent de faire des commentaires et même proposent de remplacer les autobus.

Premier constat : pas beaucoup de personnes ont écouté à ce discours, car ils avaient toujours des choses à faire. Ils espèrent se rattraper pendant le week-end.

Un groupe de cinq jeunes rencontrés à OJ Mall : « Nous n’avons pas eu le temps d’écouter au discours du Président, car là où nous habitons nous n’avons pas accès à la télévision. Ecoutez, tous les jours nous prenons le bus de Victoria à Anse Royale mais nous n’avons pas de place assise. Comment je vais utiliser le wifi ! Nous pensons que le Président doit penser à mettre plus de bus pour nous les étudiants post-secondaires. Mais nous sommes contents que le Président nous donne le free wifi ».

Pour Ed, un jeune de 19 ans, il pense que le SONA est bon. « Mwan mon kontan sa deal wifi dan bis akoz mon voyaz enta dan bis ».

Jude, 35 ans, avoue qu’il ne rate jamais un SONA. « Mon pa’n vwar nanryen sa ki sa Msye in dir ki pou benefisye mwan konman en zenn adilt. Lòn in monte, me lapey i reste parey. Ki mannyer nou pou kalifye pour sa lòn? Bann ki mizer pou kontinyen reste mizer et bann ris pou kontinyen reste ris. Nou bezwen plis lenformasyon lo sa zafer day care osi ! »

Marthe, 48 ans, ajoute sur le montant des prêts que le Président avait annoncé. « Même si le Président a annoncé que nous pouvons accéder un prêt d’1,2 million roupies au lieu de 850 000 roupies, il faut que nous ayons plus d’informations sur ce sujet car avec ce salaire nous ne pouvons jamais accéder à ce prêt ».

Tida, 30 ans pense que « le SONA était plutôt un discours pour attirer les jeunes. Il est venu nous promettre beaucoup de choses que les jeunes espéraient depuis pas mal de temps. Mais pour moi, franchement, le Président devrait faire ces annonces avant le budget. De plus c’était lui qui avait dit qu’il n’y a pas suffisamment de finance pour nous donner une augmentation, je me demande d’où sortira tout cet argent pour accomplir ces promesses. »

En questionnant les passants, ils nous disent qu’ils veulent savoir le contenu du SONA et comprendre les implications sur l’économie du pays.

 

Vidya Gappy

 

More news