Follow us on:

Facebook Twitter LinkedIn YouTube

Fishing ad Agriculture

La communauté des pêcheurs mécontent avec l’interdiction d’exportation du ‘Bourgeois’ | 28 February 2020

La communauté des pêcheurs mécontent avec l’interdiction d’exportation du ‘Bourgeois’

Des pêcheurs se sont rencontrés hier pour analyser l’annonce faite par le Président Danny Faure concernant l’interdiction de l’exportation commerciale de ‘lutjanus sebae’, mieux connu comme le ‘bourgeois’

 « Dans le secteur de la pêche artisanale, la production a également augmenté et le gouvernement est en train de prendre des mesures afin d’assurer que notre stock de poisson demeure durable. Le poisson ‘lutjanus sebae’ mieux connu comme le ‘bourgeois’, est une délicatesse de la cuisine créole. Ce poisson est beaucoup pêché. A partir d’avril prochain, le gouvernement interdira l’exportation commerciale de cette espèce. Cela permettra sans doute de rendre le prix de ce poisson abordable pour les Seychellois » - Discours sur l’état de la nation par le Président de la République, Danny Faure, 20 février 2020.

Suite à cette annonce faite par le Président de la République, la communauté des pêcheurs dont le Fishermen and Boat Owners Association (FBOA) a convoqué une rencontre d’urgence pour analyser cette annonce. Une cinquantaine de pêcheurs se sont rencontrés hier à la Seychelles Fishing Authority (SFA) et ils n’ont pas hésité à montrer leur frustration et leur désaccord avec cette annonce.

Selon M. Keith André de la FBOA, « il nous semble qu’aucun pêcheurs, ni la FBOA et ni la SFA a été consulté avant de prendre une telle décision. Les pêcheurs sont très concernés, car cela affecte directement le financement de ces familles. Beaucoup d’entre eux se posent la question s’il faut continuer à pêcher et les pêcheurs disent que le prix du ‘Bourgeois’ n’est pas fixé par les pêcheurs. Ce sont les compagnies qui fixent les prix ainsi que les revendeurs. Au bazaar et dans les districts, ce sont les revendeurs qui fixent le prix. Ils ne sont pas des pêcheurs et nous ne devons pas embrouiller les problèmes ».

Les pêcheurs se demandent comment le Président est venu avec une telle annonce sans une consultation propre avec les membres de la communauté des pêcheurs ? « Est-ce que le prix du ‘Bourgeois’ peut être vraiment réduit ? Nous investissons beaucoup quand nous partons à la pêche et même quand notre bateau est en panne, nous ne faisons pas de sous », souligne un pêcheur.

M. André a ajouté que beaucoup de pêcheurs avouent que le ‘Bourgeois’ n’est pas un poisson que les Seychellois veulent en consommer tous les jours. « Déjà les pêcheurs sont en difficulté et la avec cette annonce, ils se trouvent dans un embarras. Il faut faire très attention, car dès que nous ne pouvons pas remplir nos accords avec les acheteurs étrangers, ils partiront chercher ailleurs. Nous continuons à demander à ce que le « Mahe Plateau Trap & Line Fishery Co-Management Plan » soit implémenté afin que les pêcheurs artisanaux soient rassurés. »

Ils veulent trouver une solution pour que tout le monde puisse en bénéficier. Cette réunion a duré pendant 90 minutes et bientôt le FBOA sortira une déclaration adressée au Président de la République ainsi qu’à l’Assemblée Nationale.

 

Vidya Gappy

 

 

 

 

 

 

More news