Follow us on:

Facebook Twitter LinkedIn YouTube

Presidency

Visite de courtoisie au Président Danny Faure par M. Jean-Baptiste Lemoyne | 10 March 2020

Visite de courtoisie au Président Danny Faure par M. Jean-Baptiste Lemoyne

Le Président Faure a reçu M. Lemoyne hier à la State House

« L’accent est mis sur la durabilité de notre relation et de nos projets », M. Lemoyne

 

Vidya Gappy

 

Le Secrétaire d’Etat auprès du Ministre de l’Europe et des Affaires étrangères, M. Jean-Baptiste Lemoyne a rendu une visite de courtoisie au Président de la République des Seychelles, Danny Faure hier pendant la journée, à la State House.

Il était accompagné par l’Ambassadeur de France aux Seychelles, M. Dominique Mas et le sous-directeur d’Afrique australe et de l’Océan Indien, M. Arnaud Suquet. En ce moment, M. Lemoyne effectue une visite bilatérale de travail aux Seychelles et cette visite, la première d’un membre du gouvernement français, a pour objet de réaffirmer l’amitié et la solidarité entre la France et les Seychelles.

Après avoir souhaité la bienvenue à M. Lemoyne, le Président Faure lui a rappelé que les relations entre Paris et Victoria sont excellentes.

« C’est une relation historique, une relation basée sur l’histoire, sur l’attachement des Français aux îles Seychelles et l’attachement des Seychelles à la langue française, la culture française et aussi à d’autres domaines où les Seychelles et La France coopèrent », a dit le Président Faure.

Lors de sa rencontre avec le Président de la République, le secrétaire d’Etat a abordé les questions politiques et de sécurité régionales ainsi que les perspectives de renforcement des liens politiques et de coopération qui unissent les deux pays. « C’était une rencontre passionnante avec le Président Faure où nous avons évoqué des sujets de coopération commun entre La France et les Seychelles. Président Faure partage avec Président Emmanuel Macron un engagement pour la biodiversité et la lutte contre le changement climatique. Nous avons bien mesuré tous les engagements des Seychelles, par exemple favoriser les énergies solaires où une compagnie française qui y participe. Ce thème de la biodiversité est au cœur des engagements du Président Faure. Donc nous avons évoqué les sujets qui concernent l’avenir de l’humanité et on voit combien les Etats insulaires peuvent être menacés par le changement climatique et avec l'Agence Française de Développement (AFD) nous sommes de pouvoir participer à ces programmes », a dit M. Lemoyne.

 

La Commission de l’Océan Indien (COI)

 

M. Lemoyne a ajouté que « nous avons aussi évoqué également des sujets liés à notre coopération dans le cadre de la Commission de l’Océan Indien (COI) puisque La Réunion et les îles sœurs travaillent énormément sur les sujets de la formation et de la sécurité maritime. La France fait de sorte pour être présente dans l’Océan Indien afin de contribuer pour que les activités économiques puissent se développer dans les meilleures conditions. Le tourisme et la pêche sont des éléments importants pour les Seychelles et ils ne peuvent se développer que si la sécurité est présente. »

Comment voyez vous le développement de la COI ? Ce 34ème conseil des Ministres était celui qui consacrait la fin de la présidence seychelloise de la COI. « Avec les décisions qui ont été prises, on n’a pu voir comment cette présidence a été fructueuse, comment il a produit des résultats pour les Etats membres de la COI. Nous sommes dotés d’un accord de Victoria révisé et il y a désormais plus de secteurs où la COI peut intervenir, et il y a plus de moyens, car le budget a augmenté de 20%. Il y a aussi un pilotage politique plus affirmé, je crois que dans cet environnement mondial où nous devons faire face à des défis communs, comme le CORONA (COVID-19), on a vu la COI a pu mettre en place un plan d’urgence financé par AFD pour augmenter la capacité nationale des Etats membres de la COI pour faire face à ce sujet. »

 

250 ans du peuplement des Seychelles

 

M. Lemoyne a aussi parlé de la célébration des 250 ans du peuplement des Seychelles et ces personnes viennent principalement de la Réunion. Il y a là un attachement de cœur pour l’ensemble des Français pour le peuple des Seychelles.

Est-ce qu’on verra le Président Macron sur nos îles ? « La célébration va se tenir le 27 août et au même moment il y aura la conférence des ambassadeurs où le Président doit délivrer un discours d’entrée. Mais ce qui est sûr, c’est qu’on va regarder de près toute la programmation d’événements et faire de sorte qu’il y ait une présence politique de haut niveau pour saluer ce moment fondateur et surtout de se projeter dans l’avenir pour les prochains 250 ans. Je sais que le Président Macron est très attentif à tout ce qui se produit ici parce que les Seychelles sont régulièrement à la pointe et en innovation surtout sur le sujet de développement durable. Le Président Faure le disait, dans notre rencontre, que tout ce que nous faisons doit être durable, le tourisme, la pêche, l’économie. Désormais ce mot durabilité s’impose dans toutes les politiques. »

Répondant à la question sur le récent classement des Seychelles sur une liste noire. « Naturellement nous avons évoqué ce sujet avec le Président et il souhaite qu’on puisse travailler ensemble pour en sortir de cette situation au plus vite possible. Nos experts techniques se sont rencontrés vers fin février et il va y avoir une lettre d’intention agréée par les deux gouvernements pour installer un groupe de travail qui permettra d’évoquer ce sujet et de lever des incompréhensions. Le travail est en cours et nous en réjouissons. J’ai vu ici un gouvernement, un Président déterminé pour que ce travail puisse aboutir et sortir de cette liste. »

Pendant sa visite, il s’est fait présenter les perspectives de développement des différentes sociétés françaises œuvrant dans le secteur maritime et il a aussi rencontré les professionnels français du tourisme.

M. Lemoyne est membre du gouvernement français depuis le 21 juin 2O17. Né en 1977, il a été plusieurs fois élu au conseil départemental de l’Yonne et Sénateur de l’Yonne. Membre de différents cabinets ministériels, il rejoint le gouvernement peu après l’élection du Président Macron. Nommé auprès du ministre Jean-Yves Le Drian, il est plus particulièrement chargé du commerce extérieur, du tourisme et de la francophonie.

 

Vidya Gappy

 

 

 

 

 

 

More news