Follow us on:

Facebook Twitter LinkedIn YouTube

Domestic

La pandémie COVID-19 | 28 March 2020

Les Seychelles toujours 7 cas positifs enregistré depuis huit jours

 

● L’île Maurice enregistre 94 cas

 Les derniers chiffres émis, hier, par le département de la santé, les Seychelles ont enregistré sept cas positifs et les patients reçoivent leur traitement à l’hôpital de la Famille à Persévérance. Un seul patient de ces sept est dans une condition critique. Tous les patients qui étaient en cours d'investigation au centre d'isolement ont donné un résultat négatif. Actuellement, un seul patient est testé et nous attendons le résultat. Au total, 190 personnes sont en quarantaine sur quatre sites: Persévérance, Roche Caïman, Beau Vallon et Baie Lazare.

Il y a 102 personnes en quarantaine à domicile selon les directives de santé publique avec le suivi approprié de l'équipe de surveillance et le soutien des forces de l'ordre. Le suivi des contacts continue.

Dans son discours prononcé hier soir à la radio et la télévision, le Président Danny Faure a premièrement félicité tous les personnel des services de la santé et des services essentiels pour le travail formidable qu’ils continuent de faire.

Il a aussi félicité la population pour leur effort de contenir la propagation du virus. Il a annoncé plusieurs mesures tels que des allocations spéciales pour les personnels de la sante, aide-soignant, travailleurs d’immigration et des douanes.

 

L’île Maurice enregistre 94 cas

 

Aujourd’hui l’île voisine, île Maurice entame sa cinquième journée de confinement. A l’heure où nous mettons sous presse cet article (20 heures), 94 cas de COVID-19 ont été enregistrés dont 43 importés et 51 transmis localement incluant 2 décès.

Nos amis Mauriciens passent par une période très difficile. Ils sont tous confinés et ce n’est pas une situation à qui ils sont habitués. Tous sont fermés – les supermarchés, les boutiques, les boulangeries – jusqu’au 31 mars.

Le ministre de la Santé Mauricien, Dr Kailesh Jagutpal, a lors d’une conférence de presse hier soir demandé à la population de rester chez eux afin d’empêcher la propagation de ce virus. « L’épidémie progresse à Maurice mais sans la collaboration de chaque Mauricien nous ne pouvons la combattre », a noté le ministre.

Beaucoup de décisions ont été prises ces derniers temps qui n’ont pas plu les Mauriciens, parmi la fermeture de toutes les boutiques.

Une Mauricienne, Emma Ramsamy Chelumbrum, qui travaille aussi dans le média à Maurice a partagé ses sentiments avec nous : « Nous sommes dans le dixième jour de confinement et quatrième jour de lock down total, le gouvernement mauricien fait ce qu’il peut pour maîtriser cette crise sanitaire sans précédent et le monde est agenouillé avec ce virus. Le Gouvernement a débloqué des fonds mais le problème c’est qu’on n’arrive pas à toucher tout le monde qui est à risque. A partir de ce matin (hier), des services de ventes de nourritures ‘online’ ont été mis en service mais maintenant ce service est saturé. Impossible d’aller au supermarché car c’est là-bas même qu’on peut être contaminé. Nous devons voir comment les choses vont évoluer dans les prochains jours à venir et que chaque citoyen prenne sa responsabilité. »

 

Ile de la Réunion – 145 cas

L’autre île voisine qui souffre aussi c’est l’Ile de la Réunion qui a enregistré 145 cas dont 10 nouveaux cas hier.

Ce vendredi 27 mars 2020, 11ème jour de confinement à La Réunion comme en Métropole, la préfecture et l'ARS annonce 10 cas supplémentaires de COVID-19, soit 145 cas au total. 37 cas sont déclarés comme autochtones.

 

Madagascar – 24 cas

Selon les derniers chiffres, le nombre de contamination à Madagascar est à 24. Le chef de l’Etat malgache, Andry Rajoelina souligne toutefois que les efforts étatiques seuls, ne suffiront pas pour combattre ce virus. Certaines villes sont aussi en confinement strict.

Les autres îles de l’Océan Indien, Maldives a 14 cas et Mayotte a enregistré 50 cas. Les îles Comores et l’Ile Rodrigues n’ont aucun cas pour le moment.

Restons concentrés et obéissons aux guidances des autorités afin que nous protégions notre petite île.

 

Vidya Gappy

More news