Follow us on:

Facebook Twitter LinkedIn YouTube

Presidency

Le Président Faure adresse ses condoléances au peuple burundais   | 13 June 2020

Le Président Danny Faure a adressé ce mercredi un message de condoléances au peuple burundais à la suite du décès inopiné de son président sortant, Monsieur Pierre Nkurunziza, 55 ans.

Selon un communiqué du gouvernement burundais le décès est survenu à l'hôpital du Cinquantenaire de Karuzi, « suite à un arrêt cardiaque ». Le texte du communiqué détaille les derniers jours du président Nkurunziza : « après avoir assisté à un match de volley-ball le samedi 6 juin, il a dans la nuit du 6 au 7 ressenti un malaise et s'est vite rendu à l'hôpital. Le dimanche, son état de santé s'est amélioré et il s'est entretenu avec les personnes qui étaient à côté de lui », poursuit le communiqué. « A la très grande surprise » de chacun, dans la matinée « du lundi 8 juin 2020, son état de santé a brusquement changé avec un arrêt cardiaque. Malgré une prise en charge intense et adaptée, l'équipe médicale n'a pas pu récupérer le patient ».

Dans son message le Président Faure indique sa grande tristesse à l’annonce du décès de Monsieur Nkurunziza.

« En cette douloureuse circonstance, je voudrais, au nom du peuple seychellois, du gouvernement et en mon nom personnel, exprimer à sa famille, au peuple burundais, au Président élu son successeur son Excellence Monsieur Evariste NDAYISHIMIYE, ainsi qu’à toutes les institutions et la classe politique burundaises, durement éprouvés, ma profonde compassion et mes condoléances les plus émues », écrit-il dans son message.

M. Nkurunziza a présidé aux destinées du Burundi de 2005 à 2020. Le 20 mai, son successeur Evariste Ndayishimiye, a été élu pour le remplacer à la tête de l'État, M. Nkurunziza ayant décidé de ne pas se représenter. Son mandat devait se terminer le 20 août, après la prestation de serment du nouvel élu.

L’article 121 de la Constitution du Burundi prévoit qu’en cas de décès du chef de l’État, lui succède à titre intérimaire le président de l’Assemblée nationale.

 

Communiqué du département des Affaires étrangères

More news