Follow us on:

Facebook Twitter LinkedIn YouTube

Entertainment

Poème | 07 October 2020

Fer de lance de la transformation sociale



L'école, chacun de nous, l'a bien à l'esprit
Jadis, citadelle où l'on donnait une instruction
Episode marquée au sceau de l'extrême dureté
Lieu idoine compartimenté en espace et degré de capacités.
Climat propice à un maître absolu dans son obstination
Jouissant à bon droit d'instruire ou d'exclure
Ce bien fragile écolier continuellement en faute, et à défaut
Obligé à se soumettre à corps perdu à des règles austères
Parfois fort étranges comme issues d'un autre temps.
Sciemment préparées à l'insu de l'élève pour éclipser toute diatribe
Ainsi le voilà hâtivement précipité dans la servilité et la résignation
Adoptant tout ce qui flatte l’humeur versatile du maître d'école
S'appliquer, écouter et obéir toujours pour esquiver le fouet
On voit bien le type d'homme que l'école mettait finalement au travail
Signe des temps : suprématie de monarques de tout acabit.

Epuisée mais consciente, la multitude a vite tiré le rideau
Pour laisser éclore promptement une nouvelle ère.
Grace à un constant et efficace appui d'esprits éclairés.
Résolus à jamais à ne pas figer la marche de l'humanité
D'illustres enseignants ont profondément marqué leur temps et leur société.
En écrivant des manifestes bien soucieux de reformer l'école
Socrate, Platon, Hegel, Ferry... ont initié des éléments novateurs
L'avènement de la modernité, exige des buts, moyens et acteurs efficaces
Cette mission dépasse-t-elle les compétences de l'enseignant ?
On parle de dévouement, d'abnégation et même de vocation
Vraiment ce métier, il faut 1'aimer et le craindre
Quel paradoxe !
Un métier avec ses hauts et ses bas
Capable d'engendrer des succès et des risques
Alternativement, l'enseignant s'adjuge des certitudes et des doutes
Quelqu'un disait : « on enseigne ce que l’on veut,
On n'enseigne pas seulement ce que l'on sait,
Et on enseigne tout autant et plus ce que l'on est. »

Comme le monde bouge et se transforme vite
A tous les coins apparaissent des tares et des dérèglements
Que faire à présent ?

L’enseignant doit aujourd'hui changer avant de changer l'autre.
Puis être conscient des nécessités complexes de l'élève.
Et surtout faire de lui son ami, son fils, sa fille !
Instaurer un dialogue pour une meilleure connaissance réciproque
Pour recoller les lambeaux déchirés de la société
Enseigner les droits et les devoirs demeurent une urgence
Plus de morale et de citoyenneté, de raison et de tendresse
Avec ce métier noble, l'enseignant doit être la figure de proue
Dans l'œuvre utile et symbolique de la renaissance morale ct sociale
L'exaltation des composantes majeures de la vie sociale :
Ecole, parents, communauté, 1'Etat et autres dans une véritable synergie
Devient une perspective indispensable au développement de l'être humain
Pansons vite les plaies et les misères de la société.
Refusons l'échec de l'école. C'est l'échec de tous.
Armons-nous de ferveur, les éducateurs aussi sont capables !

M. L. K.
26/09/2011

 

More news