Follow us on:

Facebook Twitter LinkedIn YouTube

Elections 2020

Les élections présidentielles et législatives 2020 aux Seychelles | 27 October 2020

Les élections présidentielles et législatives 2020 aux Seychelles

Le président élu Wavel Ramkalawan

Wavel Ramkalawan et LDS les grands gagnants

 

La Commission Electorale a annoncé dimanche matin la victoire écrasante du candidat présidentiel Wavel Ramkalawan et de son parti, Linyon Demokratik Seselwa (LDS) aux dernières élections présidentielles et législatives.

M. Ramkalawan qui était à sa sixième participation à des élections présidentielles aux Seychelles a renversé le président sortant des Seychelles, Danny Rollen Faure, de United Seychelles en remportant près de 55% des voix. Il inaugure une nouvelle ère de leadership politique après des décennies de tentative de remporter la plus haute fonction de l'archipel.

Pilier de la scène politique qui s'est présenté pour la première fois à la présidence en 1998, M. Ramkalawan du parti politique Linyon Demokratik Seselwa a vengé sa performance lors de la dernière élection présidentielle, lorsqu'il a perdu la présidence par seulement 193 voix. Le nouveau président était assermenté lundi à 16h30, à la State House.

M. Ramkalawan prend ses fonctions avec une forte main politique. Son parti LDS a remporté plus des deux tiers de la majorité lors de l'élection de l'Assemblée nationale qui s'est tenue en même temps que l'élection présidentielle.

Un total de 66 017 votes a été exprimé sur les 74 634 personnes qui avaient le droit de voter à la présidence et aux élections législatives de trois jours qui ont débuté du jeudi au samedi 22 au 24 octobre. L’autre parti qui avait brigué les élections était One Seychelles de l’ancien ministre du tourisme Alain St Ange qui a reçu 1021 votes.

Pour rappel, United Seychelles anciennement Parti Lepep, Seychelles People's Progressive Front (SPPF) et Seychelles People's United Party (SPUP) est au pouvoir depuis le 5 juin 1977. M. Faure, auparavant vice-président, a été élevé à la présidence en 2016 lorsque son prédécesseur, M. James Michel a démissionné après l'adoption d'un amendement constitutionnel limitant les présidents à deux mandats.

Dans son allocution, Président Ramkalawan a remercié ses partisans et a noté qu’« à travers les résultats, le peuple des Seychelles nous donne beaucoup de responsabilités ».

Il a également rendu hommage au président sortant Danny Faure. « M. Faure et moi sommes de très bons amis et une élection ne signifie pas la fin de sa contribution à sa patrie. Notre thème est les Seychelles pour tous ses enfants. Alors, Président Faure, je voudrais vous remercier pour tout le travail que vous avez fait pour notre pays ... J'attends avec impatience votre contribution continuelle au développement de notre patrie », a déclaré M. Ramkalawan.

De son côté, M. Faure, qui a pris le relais lorsque l'ancien Président James Michel a démissionné en octobre 2016, a déclaré : « Nous avons entendu les voix du peuple seychellois qui ont décidé. J'accepte la décision et le souhait du peuple à travers cette élection. Je félicite M. Ramkalawan en tant que nouveau Président élu de la République des Seychelles. Je vous souhaite tout le meilleur ... Vous pouvez compter sur moi car Danny continuera à vivre aux Seychelles. »

Le Linyon Demokratik Seselwa (LDS) a également remporté 20 des 26 districts aux élections de l'Assemblée nationale, les six autres étant allés à United Seychelles. C'est cinq sièges de plus que le parti a remporté lors des dernières élections en septembre 2016. Avec deux tiers à l’Assemblée Nationale, M. Ramkalawan a mis l’emphase que cela ne veut à aucun moment dire que l’Assemblée Nationale prendra des décisions par elle-même. « Nous voulons une consultation nationale, une consultation interpartis pour ne pas répéter les mêmes erreurs commises par le passé. Je demande que cette nouvelle Assemblée Nationale prenne ses responsabilités de manière sérieuse et constructive. Nous avons parlé de la nouvelle rôle que nous voulons que les membres assument dans leurs districts respectifs », a-t-il ajouté.

La tâche imminente du nouveau Président et de son vice-Président sera de composer son cabinet ministériel. Il a noté que son Cabinet sera composé des personnes avec un mélange d'expérience de politicien et d'autres professionnels. Ensuite le Président Ramkalawan et son équipe rencontrera le Gouverneur de la Banque Centrale ainsi que le responsable de la Santé publique pour faire un point sur la pandémique Covid-19.

Qu’est-ce que cela représente pour notre petite nation ? Et bien c’est une grande première pour toute la population. Comme l’a dit le nouveau Président lui-même « je suis le seul Président de ce pays qui n’a jamais travaillé dans le gouvernement. Je vais faire appel aux personnes compétentes, même à ceux qui ne sont pas au pays actuellement pour donner un coup de main pour le bien-être et le progrès du pays. Tout compte fait Sesel i pour tou son zanfan ». Les frustrations de la population se sont transcrites par leur vote et elle attend à ce que leurs frustrations se transforment en soulagement.

Monsieur le Président, votre victoire est historique. Vous avez reçu 54.9% des voix aux élections et quand même quelque 29 199 ont choisi de voter vos adversaires et quelque 8 000 ne se sont pas présentés aux urnes. Comme vous l’avez dit à maintes reprises, vous allez éliminer la politique «ek nou pa ek nou» et vous allez être un Président pour tous les Seychellois. Les tâches sont énormes et nous vous souhaitons bonne chance dans votre travail comme unificateur de la population !

La population a une expectation que le gouvernement sera plus efficace et rapide et sans aucun doute elle espère de voir une nouvelle direction sous vos ailes !

Pour rappel, Wavel Ramkalawan, né le 15 mars 1961, a été ordonné prêtre en 1985 après des études théologiques au St Paul's Theological College à Maurice, puis a suivi d'autres études en théologie à l'Université de Birmingham. De retour aux Seychelles, il a travaillé dans plusieurs paroisses aux Seychelles, devenant prêtre en charge de la paroisse du Saint-Sauveur. Il a fait son entrée sur la scène politique en 1990.

 

Vidya Gappy

 

 

 

 

More news