Follow us on:

Facebook Twitter LinkedIn YouTube

Elections 2020

Inauguration remplie d’émotion | 27 October 2020

Inauguration remplie d’émotion

Le Président Ramkalawan en compagnie de sa femme Linda Ramkalawan et ses trois garçons

En dehors de la partie officielle de l'inauguration du nouveau Président de la République des Seychelles, M. Wavel Ramkalawan, cet évènement spécial était rempli d’émotion.

Apres l’arrivée du Président Ramkalawan et le moment de réflexion par le Père Collin Underwood, Danielle Labiche a merveilleusement interprétée la chanson « I believe ». Apres deux témoignages perçants de Bernard Georges et de Gervais Henrie, Georges Payet a interprété la chanson ‘Sesel pour son zanfan’ où la salle entière reprenait les refrains.

Quand le Président Ramkalawan a prêté serment d'allégeance suivi du serment présidentiel, beaucoup versaient des larmes. Certains ne pouvaient contenir leurs joies et acclamaient le nouveau Président avec « Viv nou Prezidan ». L’hymne nationale était chanté en chœur et pour cette occasion, David André a composé une nouvelle chanson « Mon ofer mon lavi ». Les deux évêques – Denis Wiehe et James Wong ‒ ont béni le nouveau Président et les membres élus de l’Assemblée Nationale et la cérémonie s’est terminée avec une chanson interprétée par tous les artistes « Lean on Me ».

Notre équipe a recueilli quelques témoignages de ceux présents à cet évènement.

Daniela Hoareau, Pointe Larue : « Pour moi être présente à l’inauguration du Président aujourd’hui est un des plus grands évènements de ma vie. Pendant 30 ans je me suis battue et après 30 ans je récolte les fruits de mes labeurs ».

Samita Pouponneau, Glacis : « Je suis très excitée et c’est un moment de grande joie et de réussite pour moi. Nous espérions cet instant pendant plusieurs années et finalement c’est arrivé ! Maintenant nous avons hâte de voir ses actions comme Président comme il nous l’a promis. »

Ruby De Silva : « C’est un moment historique pour les Seychelles et nous venions de célébrer les 250 ans du peuplement des Seychelles. Cela fait très longtemps que nous attendions un changement pour ce pays. Un changement pour le bien, un changement qui inclue tous les Seychellois et non un petit groupe. Nous sommes tous citoyens de ce pays et nous avons tous notre part du gâteau. Etre présente à l’inauguration du Father est quelque chose que je ne peux décrire ! Je suis remplie d’émotions et j’avais des frissons quand je l’ai entendu ».

Diane Nourice : « Aujourd’hui je célèbre un grand jour. Je le fais pour ma famille, pour moi et le peuple seychellois. Nous attendons un vrai changement et nous espérons que tout se passe dans le calme ».

Desheila Bastienne, Ile Persévérance : Cet évènement est très spécial pour moi, car dans ma vie, je n’aurais jamais imaginé que j’allais mettre les pieds à la State House. Au fur à mesure, nous avons persisté dans la politique, comme Father nous a raconté, il a rencontré plusieurs défis dans son chemin, mais il a persévéré. Le Président nous a rallié et nous a encouragés à continuer à travailler dans nos districts. Aujourd’hui nous voyons la réalité. L’emphase que Father a mise sur le rôle des membres de l’Assemblée Nationale est d’une grande importance et c’est bien que le public aussi est au courant de notre rôle. Pendant la campagne électorale, je disais aux habitants de mon district qu’après les élections, je ne regarderais pas la couleur politique et travaillerais pour tous les habitants ».

Kelly Saminadin, Au Cap : « C’est la première fois que je mets les pieds à la State House. Je suis très fière d’être présente à l’inauguration de notre Président. Cela a été une très longue bataille pour lui et respectant notre devise ‘nou pa pou zanmen les tombe’. Il l’a fait aujourd’hui et nous allons être toujours à ses côtés et être son appui. Comme un jeune membre de l’Assemblée Nationale, notre devoir c’est de retourner vers nos mandants et de travailler avec eux pour soulager leurs problèmes. Aussi je pense que je serais parmi ceux qui emmèneraient les voix des jeunes à l’Assemblée Nationale ».

 

Vidya Gappy

More news