Follow us on:

Facebook Twitter LinkedIn YouTube

Domestic

Le Prix Indianocéanie 2021 : Dépot des textes avant le 30 juin 2021 | 22 February 2021

Le prix Indianocéanie 2021 a été lancé et les auteurs, poètes, artistes sont appelés à déposer leur conte, nouvelle, essai, roman, théâtre et leur recueil de poésie avant le 30 juin 2021. Les participants doivent être âgés de plus de 18 ans et doivent être originaire de l’Union des Comores, La Réunion, Madagascar, Maurice et les Seychelles.

 

Qu’est-ce que le Prix Indianocéanie ?

C’est un projet de la Commission de l’Océan Indien (COI). L’appel à écritures Indianocéanie est un appel à écrire des textes en français, sans genre imposé, portant sur des questionnements contemporains propres à la région Indianocéanie. Le prix récompense une œuvre littéraire originale et jamais éditée, inspirée de cet espace géographique, culturel, linguistique commun, en tant que socle de référence partagé, lieu de réinvention du monde.

Le lancement de l’appel à écritures et la cérémonie de remise de prix sont deux temps forts de cette manifestation littéraire. Ils sont l’occasion de promouvoir l’Indianocéanie, de contribuer à la promotion et à la diffusion de sa littérature, de renforcer le réseau d’acteurs en la matière et de faire connaître le lauréat.

Ce concours est ouvert du 15 décembre 2020 au 30 juin 2021. Il est ouvert aux résidents des îles de l’Indianocéanie : les Comores, La Réunion, Madagascar, Maurice, et les Seychelles, âgés de plus de 18 ans au moment du dépôt de leur manuscrit.

Les membres du jury, nommés par les États membres de la COI, sont chargés de désigner le lauréat du Prix Indianocéanie.

Le texte primé sera édité à environ 500 exemplaires. Les exemplaires seront distribués en librairie et à destination des institutions nationales, régionales et internationales qui prennent part, directement ou indirectement, aux actions de coopération conduites par la COI. Il s'agit d'une édition 100% numérique : dépôt des manuscrits en ligne. Pas d'envois postaux ou de remise en mains propres.

Le lauréat recevra une récompense de 1 000 euros.

Le jour du lancement de cette compétition, Vêlayoudom Marimoutou, Secrétaire général de la Commission de l'Océan Indien disait que « Le prix Indianocéanie, c'est d'abord une belle aventure humaine ! Elle commence dans l'esprit de celle ou celui qui a l'envie de dire, de raconter, de susciter des émotions. Elle prend forme dans les mots qui noircissent les pages et dans le courage, parce qu'il en faut, de soumettre son écrit à l'examen critique d'un jury. Cette aventure-là, la COI est fière de la porter avec l'Organisation internationale de la Francophonie et le Conseil départemental de La Réunion depuis 2018. Au-delà du prix lui-même, nous voulons mettre en lumière le talent créatif qui peuple de nos îles, nous souhaitons promouvoir notre région, nos histoires, nos îles qui ont beaucoup à dire au monde. Nous valorisons aussi la langue française que nous avons en partage, nous célébrons bien sûr l'écriture et le livre ».

Il a aussi ajouté que l'enthousiasme suscité par les deux premières éditions a montré qu'il y a un espace et aussi une attente pour la création littéraire. Le prix Indianocéanie est cet espace ouvert et libre d'expression. « J'appelle tous les écrivains, novices ou confirmés, à y participer ! »

Le représentant de l’Organisation Internationale de la Francophie, Léonard Emile Ognimba a mentionné dans son message que le Prix Indianocéanie symbolise le trait d’union qui doit exister entre les pays de l’Océan Indien et que nous devons continuer à promouvoir. Il est important, pour les auteurs de la région, de pouvoir questionner leur appartenance à cet espace solidaire et commun qu’est celui de l’Indianocéanie, de revendiquer l’identité plurielle propre à chaque culture nationale, d’exprimer la richesse et diversité qui les composent. Pour la Francophonie, faire connaître les écrivains francophones dans toute la diversité de leurs origines, et au-delà des frontières, c’est souligner la créativité de cette langue française que nous avons en partage, et le lien de solidarité qu’elle représente pour les populations du monde entier.

« En renouvelant une fois de plus notre appui à la Commission de l’Océan Indien pour cette formidable initiative, nous souhaitons ainsi que le prix littéraire de l’Indianocéanie puisse connaître le même succès que le prix des Cinq continents de la Francophonie, qu’il puisse cultiver dans le temps ce sentiment d’appartenance à cette région du monde qui porte déjà en elle toutes les valeurs de la Francophonie ».

 

Les membres du jury

Pour ce concours, les membres du jury sont : M. Said El-Anis Mohamed Djohar (Comores) ; Mme Dominique Dambreville – Directrice du Centre de lecture et d’animation culturelle du Brûlé et auteure (La Réunion) ; Mme Tsiky Rakotomavo – Conteuse, poétesse et narratrice (Madagascar); Mme Kumari Issur – Professeure associée en littérature francophone à l'Université de Maurice (Maurice) et Mme Zitabella Labiche – Enseignante de français et formatrice (Seychelles).

 

Vidya Gappy

 

 

More news